Magazine

Formule 1 : notre pronostic pour la saison 2008

Publié le 13 mars 2008 par Rene Lanouille

Formule 1 : notre pronostic pour la saison 2008

Le premier GP de Formule 1 de la saison va avoir lieu en Australie ce week-end. Qui va le remporter ? Qui réalisera la surprise ? Ferrari sera-t-il devant Mc Laren ? Fernando Alonso va-t-il être en difficulté avec Renault ? Les Williams seront-ils les plus rapides du peloton des outsiders ? Toutes ces questions, les fans de Formule 1 se les posent à moins de 24 heures de la première séance d’essais. Un début de réponse sera donné samedi matin, avec la grille de départ.

Nous pouvons déjà apporter quelques éléments de réponse concernant la hiérarchie qui devrait s’établir entre les équipes. Les deux équipes les plus rapides seront Ferrari et Mc Laren. Les spécialistes disent déjà que la scuderia va remporter le titre car ils seraient les plus véloces en piste. Mais les Mc Laren sont là, très réguliers en essais privés bien qu’un peu mois rapide que Ferrari. Ils est donc prévisible que les trois ou quatre premières places de la grille de départ seront monopolisés par ces deux écuries. Pourquoi trois ou quatre ? Parce qu’il est de tradition qu’une de ces équipes aient des problèmes de fiabilité pour le premier grand prix de la saison. L’an dernier, c’est Felipe Massa qu avait rencontré des problèmes électroniques et qui s’était qualifié en dernière position.

Passons au stade suivant : quels seront les monoplaces qualifiées en 3ème et 4ème ligne ? Williams, BMW ou Renault ? Certains avancent que Williams sera la 3ème force de la F1 cette saison. C’est probablement lié au pessimisme de Fernando Alonso, affirmant qu’il serait chanceux de se qualifier entre la 7ème et la 9ème place. Mais Alonso exagère et cache sûrement son jeu. Quand à BMW, les essais d’intersaisons ont été délicats. Nick Heidfeld s’est plaint de l’équilibre de sa voiture. Williams peut donc créer la surprise et dispose d’un pilote ultrarapide en la personne du jeune Nico Rosberg. Mais ce n’est qu’une question de temps avant que Renault ne retrouve les sommets. L’équipe est forte et dispose du budget pour s’améliorer au fil de la saison. BMW devrait suivre la même trajectoire. Quand à Williams…difficile à dire. La marge de progression de l’équipe semble beaucoup moins grande. Si Rosberg est déjà l’un des meilleurs pilotes du plateau, l’atmosphère n’a jamais été d’une grande sérénité chez Williams. L’écurie britannique pourrait très bien commencer la saison avant de stagner par la suite.

Une autre équipe à ne pas oublier, c’est Red Bull. Ils pourront se battre pour la 4ème ou 5ème ligne et nous verrons très souvent une de leurs voitures dans le top 10 (plus sûrement Mark Webber, plus rapide en qualifications que David Coulthard). Après se trouve Toyota, bien que Jarno trulli se déclare confiant pour Melbourne au point de créer la surprise. Toyota ne semble pas en mesure de battre Renault et BMW, les japonais n’ayant toujours pas trouvé la solution pour réussir en Formule 1.

Quand à l’autre écurie japonaise, Honda, que dire ? Honda est dans un groupe à lui tout seul, à savoir entre les équipes moyennes et les mauvaises. Les tests en essais montrent qu’ils sont derrière les Red Bull et les Toyota mais un peu plus rapide que Toro Rosso, Force India et Super Aguri. Honda doit reconstruire de zéro après une saison 2007. Elle tient en Jenson Button un pilote rapide et impatient de revenir vers les sommets.

Enfin, reste le dernier groupe qui devrait truster le fond de la grille. Il comprend dans l’ordre Toro Rosso, Force India et Super Aguri. Toro Rosso a un peu d’avance sur les deux autres. Elle tient en Sebastien Vettel, 20 ans, un pilote d’exception et un talent rare, capable de magnifiques exploit sous la pluie, comme il l’a prouvé en fin de saison dernière en Chine et au Japon. Mais le problème de l’ équipe devrait s’appeler Sébastien Bourdais, même si cela ne me fait pas plaisir aux supporters français. Il devrait être dominé par Vettel. C’est un pilote d’expérience mais souvenons-nous de la catastrophique expérience d’Alex Zanardi incapable de marquer le moindre point en 1999 avec Williams tandis que son coéquipier , Ralf Schumacher, en marquait plus de 35. Avoir remporté le championnat américain de Champcar n’apporte aucune garantie de succès en formule 1.

Force India devrait être juste derrière, une écurie qui est destinée sur le court terme à disparaître. Quand Eddie Jordan a vendu cette équipe à Midland, il a fait l’erreur de sa vie. Cette défunte équipe Jordan a plus souvent changé de nom ces trois dernières années que Ferrari n’a changé de pilote en 57 saisons de Formule 1 ! Reste tout de même le point fort de l’écurie : les pilotes. Giancarlo Fisichella jouera le même rôle que David Coulthard chez Red Bull en faisant progresser l’écurie. Quand à Adrian Sutil, il devra prouver tout le bien que pense le paddock à son sujet. Reste enfin le futur cancre de cette saison : Super Aguri. Sur le point d’être vendu, fête écurie japonaise n’a fait que 50 tours d’essais ces trois derniers mois ! Takuma Sato pourra faire tout ce qu’il veut : quand une équipe a aussi peu de moyens, on peut craindre le pire. L’an dernier, Anthony Davidson s’est souvent qualifié en dernière position. Cela ne devrait pas changer cette saison.

Bien sûr, je peux me tromper mais les groupes suivants devraient rapidement se former (Ferrari-McLaren / Williams-BMW-Renault / Red Bull-Toyota / Honda / Toro Rosso-Force India-Super Aguri). Attendons tout de même que les feux passent au vert dimanche matin à 5H30 heure française (en direct sur TF1) pour en avoir la confirmation.

par Rodrigo Salazar Zimmermann


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rene Lanouille 34849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte