Magazine Blog

Ma citation préférée de Peter Rojas

Publié le 14 mars 2008 par Martgoyette

Il existe des légendes dans la blogosphère qui sont enviées par des millions de blogueurs. Peter Rojas est incontestablement une de ces légendes. Voici son histoire en quelques lignes. Sur Wikipedia et dans le livre de Paul Gilling (présenté et disponible sur son site) vous pouvez poursuivre votre lecture si vous ne connaissez pas encore le bonhomme. Je retiens une leçon dans une de ses citations que si trouve plus bas.
Après avoir étudiée la "Critical Theory" en Angleterre, le jeune homme devient chroniqueur pour la revue Red Herring. Mais en 2001, il se retrouve sans emploi en pleine crevaison de la bulle Internet. L'année suivante, il vit avec 14 000$ et devient blogueur. En 2002, son nouveau blogue Gizmodo (en français) s'établit rapidement dans la blogosphère. Et pendant 2 ans, il blogue furieusement dans Gizmodo, en fait en succès, s'associe à un homme d'affaire californien dans la compagnie Weblogs avant de s'en séparer en bon terme.
Sans attendre, il se lance comme un fou dans Engadget. Se lancer comme un fou pour Peter Rojas, ça veut dire travailler de 7h à 18h, surfer le Web sans arrêt, choisir des histoires, les résumer avec un commentaire en quelques paragraphes, ajouter une photo, publier l'article ... et trouver une autre histoire sur le Web. Cette routine, il arrive à la faire plus d'une dizaine de fois par jour : plus de 10 000 articles publiés. Il est maintenant entouré de collaborateurs et se la coule plus douce pendant qu'Engadget se retrouve au sommet de Technorati depuis très longtemps.
Inutile de s'inquiéter pour lui, les revenus d'Engadget doivent assurer à Peter Rojas une vie assez confortable. Sans compter que Weblogs a été achetée par AOL, ce qui lui a valu quelques millions. Mais à travers tout ce succès, je retiens une déclaration de Rojas à propos des efforts nécessaires pour y arriver : "

"Anyone can start a blog, and anyone can make it grow. But to keep it there? It's fucking hard work, man. I've never worked so hard in my life. Eighty-hour weeks since I started."

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Martgoyette 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines