Magazine Internet

Migration facile de Nagios 2.x vers Nagios 3.0

Publié le 14 mars 2008 par Nicolargo

Le but de ce billet est de migrer un serveur Nagios depuis une version 2.x (installée à partir de RPM Fedora comme décrit dans cette procédure) vers une version 3.0 (installée depuis les sources). Pour une installation directe (sur un nouveau serveur), je vous conseille de lire ce billet.

Image 1.png

Source: Nagios 2.x sous Fedora Core 6 (installation par RPM)
vers
Cible: Nagios 3.0 (à partir des sources)

Préparation de la migration

Sauvegarder toute votre configuration actuelle (version 2.x):

# tar cvf nagioscfg-backup-v2.tar /etc/nagios /usr/lib/nagios/plugins

# tar cvf nagioslog-backup-v2.tar /var/log/nagios

# tar cvf nagioslib-backup-v2.tar /usr/lib/nagios/plugins

On commence par arrêter le daemon Nagios existant:

# service nagios stop

Puis on désinstalle le package RPM de la version 2.x:

# yum -y remove nagios

Installation de la version 3.0

On télécharge la dernière version stable:

# wget http://heanet.dl.sourceforge.net/sourceforge/nagios/nagios-3.0.tar.gz

On décompresse:

# tar zxvf nagios-3.0.tar.gz

# cd nagios-3.0

Puis on compile:

# ./configure –with-command-group=nagios

PS: il faut remplacer le nom du groupe “nagios” par celui configurer dans le fichier nagios.cfg

# make all

Et on installe:

# make install

# make install-init

# make install-config

# make install-commandmode

On installe également l’interface Web:

# make install-webconf

# htpasswd -c /usr/local/nagios/etc/htpasswd.users nagiosadmin

# service httpd restart

Résumé de l’installation:

  • Répertoire racine de l’installation: /usr/local/nagios
  • Script de démarrage: /etc/rc.d/init.d/nagios
  • Répertoire des fichiers de configurations: /usr/local/nagios/etc

Configuration de la version 3.0 à partir des fichiers de la version 2.x

C’est là que cela se complique un petite peu. Il faut reprendre les fichier de configuration (.cfg) sauvegarder préalablement et les copier dans le nouveau répertoire.

Je vous conseille de sauvegarder le fichier initial de configuration de la version 3.0:

# cd /usr/local/nagios/etc

# cp nagios.cfg nagios.cfg.v3

# tar zxvf nagioscfg-backup-v2.tar

On recharge ensuite la configuration de la v2:

# cd /usr/local/nagios/etc

# tar xvf nagioscfg-backup-v2.tar

# chown -R nagios:nagios *

# cd /usr/local/nagios/var

# tar xvf nagioslog-backup-v2.tar

# chown -R nagios:nagios *

# cd /usr/local/nagios/libexec

# tar xvf nagioslib-backup-v2.tar

# chown -R nagios:nagios *

On lance alors une vérification de la syntaxe du fichier de configuration (compatibilité v2 avec la v3):

# /usr/local/nagios/bin/nagios -v /usr/local/nagios/etc/nagios.cfg

Il faut juste penser à changer le chemin du “lock file PID”:

# vi /usr/local/nagios/etc/nagios.cfg

#lock_file=/var/run/nagios.pid
lock_file=/usr/local/nagios/var/nagios.lock…

Personnellement j’ai eu à résoudre les problèmes suivants:

Warning: comment_file variable ignored. Comments are now stored in the status and retention files.
-> Corrigé en commentant la ligne suivante:
# comment_file=/var/log/nagios/comments.dat

Warning: downtime_file variable ignored. Downtime entries are now stored in the status and retention files.
-> Corrigé en commentant la ligne suivante:
# downtime_file=/var/log/nagios/downtime.dat

Warning: aggregate_status_updates directive ignored. All status file updates are now aggregated.
-> Corrigé en commentant la ligne suivante:
# aggregate_status_updates=1

Error in configuration file ‘/usr/local/nagios/etc/nagios.cfg’ - Line 433 (UNKNOWN VARIABLE)
-> Corrigé en commentant la ligne suivante:
# check_result_buffer_slots=4096

Une fois les fichiers de configuration validés sans erreurs ni warning, on peut relancer Nagios:

# service nagios start

Et voilà le travail, vous devriez maintenant disposer d’un beau Nagios en version 3.0 !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicolargo 417 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine