Magazine Environnement

Journée Mondiale de l’Eau 2008 : Nos villes peuvent aider 5 millions de personnes

Publié le 14 mars 2008 par Loic Charm


Au lendemain des élections municipales, mercredi 19 mars, Action contre la Faim lance un premier défi aux nouvelles équipes : secourir 5 millions de personnes ! La consommation d’eau des citoyens français peut être solidaire : des outils existent et il ne tient qu’à leur ville de s’engager réellement.

Les chiffres ne changent pas voire ils vont en s’aggravant – 1 milliard de personnes n’ayant pas accès à l’eau potable, 2.6 milliards qui n’ont pas accès à l’assainissement, 5 millions qui en meurent chaque année - : la question de l’accès à l’eau potable, à l’assainissement, à l’hygiène fait partie des grands enjeux de notre siècle. En signant les Objectifs du Millénaire pour le Développement en 2000, la France s’est engagée à tout faire pour notamment agir dans le domaine de l’eau. Les collectivités par leur responsabilité et leur connaissance de la gestion de l’eau sont au cœur de cette solidarité Nord/Sud pour l’accès à l’eau.

Des outils concrets de mobilisation citoyenne existent en faveur de l’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène pour les plus démunis ; mais ils sont sous-utilisés… En février 2005, un nouveau dispositif législatif a été voté à l’unanimité à l’Assemblée Nationale : la loi dite « Oudin » permet aux différents services impliqués dans la gestion de l’eau en France (collectivités, syndicats des eaux, agences de l’eau,…) d’affecter jusqu’à 1% de leur budget « eau » à des projets de solidarité internationale – sans que l’usager français en pâtisse.

Appel aux maires de France : « Mon eau peut être solidaire. Et ma ville ? »

Si toutes les collectivités et services de l’eau appliquaient la loi Oudin, 5 millions de personnes par an pourraient bénéficier d’un accès à l’eau dans le monde, soit autant que le nombre de personnes qui en meurent aujourd’hui.. Si certaines collectivités et agences de l’eau ont commencé à utiliser cet outil de solidarité, face à l’urgence de l’eau il faut faire mieux et plus vite !

Action contre la Faim a interrogé certaines municipalités : le manque de mobilisation et de connaissance de cette loi est aujourd’hui encore la raison principale invoquée par les mairies pour ne pas l’appliquer. L’association se mobilise donc à Paris et dans 13 villes de province pour lancer le défi de l’accès à l’eau pour tous aux nouvelles équipes municipales, appeler les citoyens à faire pression sur leurs élus et leur faire prendre conscience de cet outil simple de solidarité.
RENDEZ VOUS LE MERCREDI 19 MARS 2008 A 10H PLACE DE LA BASTILLE

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Loic Charm 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte