Magazine Cinéma

Julia

Par Ffred

Julia

L'histoire

Julia, s�ctrice et grande gueule a de plus en plus de mal �acher son alcoolisme et finit par perdre pied. Une rencontre l'entra� dans un engrenage infernal qui l'am� �idnapper Tom, un enfant de huit ans. Commence alors une fuite sans issue �ravers le sud des Etats-Unis et qui les conduira jusqu'au Mexique.

Mon avis

Dix ans apr�La vie r�e des anges et huit apr�son dernier film Le petit voleur, Erick Zonca revient avec Julia. Il a pris le temps, mais il a bien fait. Ce film est tout bonnement magnifique. Peu de critiques �mettre et peu de mauvais points �oulever. Le sc�rio nous offre un magnifique portrait de femme comme on en voit peu au cin�. Julia est alcoolique. Et c'est l'une des seules choses que l'on sait vraiment d'elle. Elle vient de perdre son job �ause de son penchant pour la bouteille, mais de son pass�n ne saura rien. Rien de ce qui a pu l'amener l�t faire que la descente aux enfers qui se produit sous nos yeux aie lieu. D�qu'elle commence �erdre pied et �e laisser embarquer dans cette improbable kidnapping, elle ne contr�plus rien et les �nements se succ�nt implacablement. Et d'ailleurs plus elle s'enfonce dans cette histoire et moins on la voit boire, et plus on la voit redevenir femme. La r�mption est peut �e au bout du chemin. C'est fort, noir, d�ngeant, hallucinant. Zonca pose un regard neutre sur Julia. Il la suit. C'est tout. Elle est de tout les plans et de toutes les sc�s. Elle n'est jamais jug� ni valoris�ni rabaiss� Juste une femme qui est dans la merde et qui essaie de s'en sortir. Des situations et des sentiments sans doute inconnus pour elle vont faire leur apparition, et risquent tr�certainement de jouer un grand r�dans cette possible r�mption. La mise en sc� est tr�r�sie. D�qu'une longueur semble pointer, un �nement survient pour relancer l'int�t, et jamais finalement on ne s'ennuie, le r�t devenant pour le coup de plus en plus passionnant �esure qu'il avance. Les 2H20 de projection passent tr�(trop) rapidement, on aimerait en voir un peu plus sur la vie de Julia apr�cela...La technique �nt elle aussi au rendez-vous, les superbes images, le montage ou encore la musique ne font qu'accentuer cet effet de r�site.

Mais cette r�site tient avant tout dans l'interpr�tion de son actrice principale : Tilda Swinton. On la savait talentueuse depuis La plage qui l'a r�l�u grand public. Ce talent venant juste d'�e r�mpens�ar un Oscar surprise mais m�t�our Michael Clayton o�e excelle en avocate stress� Ici elle est tout simplement prodigieuse. Sa meilleure performance�et son meilleur r��e jour. Elle exprime toute la palette des sentiments de la d�esse �a violence en passant par la tendresse, avec un naturel, une aisance et une v�t�arement �l� Elle est Julia, avec ses tripes, avec sa t� et avec son coeur. Elle porte le film enti�ment sur ces �ules, �ipsant totalement tous ses partenaires qui sont pourtant tous tr�bien. Une belle et grande performance, la meilleure assur�nt depuis le d�t de l'ann�et sans doute de l'ann� Une interpr�tion qui fera date en tout cas.

Retour plus que gagnant pour Erick Zonca donc. Il nous offre un formidable et magnifique portrait de femme. Dur, violent, sans concession. Une belle mise en sc� pour un film visuellement tr�beau et pour actrice qui l'est encore plus. A voir sans h�ter.

'Julia' scene (Image 18899160.jpg)


Tu dois activer le JavaScript pour afficher cette vidéo. &
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines