Magazine

La fin de la domination perpétuelle d’Israël?

Publié le 16 mars 2008 par Hugo Jolly

La fin de la domination perpétuelle d’Israël?

Il semblerait qu’une nouvelle vague de militants plus résistants commence à voir le jour en sol palestinien. On ne compte plus sur nos doigts les nombreuses et nouvelles interventions des militants palestiniens, peut-être au bout de leur rouleau. Ils dynamitent les murs frontaliers égyptiens, détruisent les véhicules blindés à l’instar des rebelles irakiens, les hélicoptères et planifient même des attaques organisées en sol israélien, en particulier contre centre de formation idéologique sioniste.

Pour Abdel Bari Atouan, la double-mesure occidentale entretient le répétitif cycle de la violence, surtout envers les palestiniens. Ce dernier pense par contre que ce fait jouera un rôle décisif dans la victoire des palestiniens, un jour.

George Bush a bien entendu condamnée la récente attaque du Hamas envers l’école religieuse juive, située à l’ouest de Jérusalem occupée, rien de surprenant. Qu’Abbas en ait fait autant, ne surprend guère non plus. Toutefois, lorsque Bush se dit dégoûté par la réjouissance de certains palestiniens dans la bande de Gaza,il s’agit clairement de racisme et de mépris envers les victimes arabes et musulmanes qui ne saurait être toléré.

George Bush, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel n’ont éprouvé aucune compassion pour les martyrs palestiniens tués dans les dernières attaques meurtrières et terroristes israéliennes. L’une des dernières victimes de ces massacres est un bébé de moins d’un mois.

La double-mesure présente, ces mêmes chefs d’état ont bien entendu, un parti pris évident envers les victimes israéliennes, vues comme une race supérieure. Le silence honteux qui pèse sur les autres victimes est entre autre, l’une des raisons pour laquelle le 11 septembre ne fût pas le premier, encore moins le dernier des évènements violents et extrémistes qui touche et touchera notre monde occidental, si hypocrite. Le désordre international et les attentats n’ont pas fini de retentir.

À titre de vengeance du 11 septembre 2001, George Bush aura ni plus, ni moins, lancé deux guerres terroristes et impérialistes qui auront coûté jusqu’ici, plus d’un million de victimes. Le trésor national US aura aussi eu sa part de coût, soit plus de 800 milliards de dollars. Il est donc regrettable de constater que George Bush attende des palestiniens, la docilité la plus servile qui soit, surtout après la mort de 125 de leurs camarades en moins d’une semaine dans les récentes attaques terroristes israéliennes.

Israël utilise les chars d’assaut, les avions, les missiles, les hélicoptères contre Gaza, après l’avoir d’abord affamé, lui avoir coupé les arrivées de pétrole, de nourriture, de médicaments, après avoir fermé tous les accès au monde extérieur, après avoir menacé Gaza d’une Shoa encore plus odieuse, mais nul mot de condamnation de la part de la maison blanche. Bien au contraire! Les justifications des châtiments inhumains collectifs se multiplient, au nom du droit à l’autodéfense. Pire encore, les États-Unis, au conseil de sécurité, utilisent leur Véto contre une résolution condamnant les crimes contre l’humanité israéliens et ses attentats terroristes envers la population palestinienne prise en otage.

Sans approuver la violence faite par les militants palestiniens envers les civils israéliens, l’hypocrisie occidentale nous laisse toutefois sur les dents, plus particulièrement celle des États-Unis d’Amérique. Ce grand pays de la liberté, autorise les massacres de civils palestiniens, tout condamnant les palestiniens de se défendre contre l’État terroriste israélien et cela, depuis plus de 60 ans. Non seulement les États-Unis d’Amérique appuient, mais ils arment aussi Israël, leur fournissent des plans stratégiques, comme ils l’ont fait d’ailleurs pour les attaques terroristes envers les civils libanais en 2006. Rappelons-nous que les États-Unis d’Amérique avaient envoyé d’urgence, des caisses de bombes toutes neuves à Israël, alors que pas moins de 1100 civils libanais mourraient dans les attaques terroristes à l’arme de destruction massive.

Ces mêmes gouvernements hypocrites précédemment cités, ont créé de par le monde, des États pour les autres peuples opprimés, mais lorsqu’il s’agit des palestiniens, ces soit-disantes valeurs défendues pour les uns, ne comptent plus, car la vache sacrée qu’est Israël est intouchable!

Une question précise s’impose envers ces États hypocrites et d’abord au grand leader de ceux-ci : Comment l’attaque de l’école religieuse juive peut être interprétée comme un attentat terroriste, alors que l’attaque contre une école musulmane fondamentaliste au Pakistan ou en Afghanistan, est tout simplement considérée comme un acte héroïque, surpassé d’éloges et de chauds applaudissement, dont les auteurs, méritent des honneurs et des décorations de toute sorte? L’école juive en question, celle qui fût récemment attaquée, n’est que le berceau d’extrémistes juifs à l’image de Baruch Goldstein, l’auteur du massacre de la mosquée Ibrahimi à Elkhalil (Hébron, ndt),qui avait surgi dans la mosquée, et tiré hypocritement par derrière les fidèles concentrés à prier, en tuant une bonne vingtaine, sans autre motivation que la haine religieuse, le ressentiment et le racisme.

Ces écoles et les autres centres semblables, sont celles qui produisent les colons juifs extrémistes, qui n’hésitent pas à empiéter sur les accords de paix, pour s’installer sur les territoires occupés palestiniens.

Tout le monde sait bien que les palestiniens ne possèdent pas d’armée conventionnelle, de chars d’assaut, d’hélicoptères d’assaut, de missiles guidés, d’avions de chasse, etc. et même s’ils en possédaient, combien de temps les posséderaient-ils? La lutte est définitivement inégale. Les palestiniens sont également soumis à plus d’un siège, soit celui des israéliens par la force, ensuite celui des alliés de ce dernier, qui économiquement, étouffent toute possibilité pour les palestiniens de s’en sortir. Et que dire des ingérences étrangères, telles que le coup d’état qui mit au pouvoir Abbas, en toute connaissance du fait que le Hamas fût réellement l’élu démocratique? Ce peuple n’a donc certes pas d’autre choix que de résister avec les seules façons qu’il connaisse, de toute façon les seules façons à sa disponibilité. C’est un David et Goliath qui ne fait que se répéter dans l’histoire de l’humanité.

L’effet Ghandi pourrait être mis sur table comme façon pacifique de régler ses comptes, mais les palestiniens doivent faire face à une réalité bien plus dramatique. Ils ont devant eux, un ennemi qui jubile devant les meurtres d’enfants, de civils et ce, par masse et de façon totalement gratuite. Ils doivent aussi conjuguer avec les fréquentes incursions militaires des israéliens qui même, vont parfois jusqu’aux portes du cabinet du gouvernement palestinien.

Israël qui se dit pour la paix, fait d’une autre part, tout son possible pour torpiller le processus qui fût d’ailleurs enclenché plus d’une fois. Massacres provocateurs, terrorisme, humiliation, donnant ainsi à n’importe lequel des spectateurs, l’impression de manque de sérieux de ces dits, processus de paix. À travers ses 620 barrages, ses murs érigés, ses attaques dites punitives, Israël n’a toujours pas réussi à mettre en déroute les palestiniens qui d’ailleurs, reprennent de plus belle leurs activités « terroristes » soit, mais qui nous semblent aussi être leur dernière carte. N’ont-ils pas en réalité, plus rien à perdre?

Le problème se trouve dans la direction d’Israël, à la Knesset. Les campagnes de mensonges, la diabolisation des palestiniens à travers les médias de masse, tant que ça continuera, les tueries aussi continueront d’une part et d’autre, dans une proportion de 20 palestiniens pour 1 israélien.

Déjà 65% des israéliens réclament du gouvernement, le dialogueavec le Hamas en espérant tirer de celui-ci, une trêve durable. Toutefois, la Knesset se disant seule démocratie au Moyen-Orient, préfère la guerre et refuse quelconque dialogue. Le gouvernement israélien préfère à la paix, le massacre de palestiniens, le châtiment collectif et le meurtre d’enfants, voire de bébés palestiniens. Il faut comprendre que la Knesset est dirigée par un petit groupe d’extrémistes terroristes juifs, qui voit au destin du Moyen-Orient.

Quand on observe les palestiniens fêter dans la rue, les attentats perpétrés en sol israélien, ne faut-il pas plutôt se demander : « Merde! Sont-ils à ce point dans la misère? » À un tel point où, ils en oublient la possibilité de se faire tirer dessus par des hélicoptères de combat? Non, ils n’ont tout simplement plus peur de la mort, c’est du quotidien chez eux. Il faut plutôt comprendre que ce peuple n’est plus effrayé par la mort, que celle-ci représente peut-être même, à un certain niveau, une délivrance. C’est peut-être là aussi, l’une des faiblesses du gouvernement terroriste israélien. Un mauvais calcul, certes!

Longue vie à la résistance!

« Les massacres de Gaza marquent peut-être le début du compte à rebours de l’écroulement et de l’anéantissement d’Israël, parce que ses élites ont choisi la guerre plutôt que la paix, qu’ils ont dénié tout humanité à leurs victimes et qu’ils ont, malheureusement, trouvé des gens pour les aider à disparaître. »

- Abdel Bari Atouan

*Toute allusion aux juifs, ne doit pas être considérée comme du racisme, ce n’en est tout simplement pas. L’état d’Israël est gouverné par des juifs et il se trouve que Israël agit tel un État voyou, terroriste. Si la totalité de la communauté juive appuie les massacres d’Israël, ce qui n’est pas le cas, qu’elle en assume les actions illégales également. Or, plusieurs regroupements juifs condamnent les actions d’Israël et nous les en remercions grandement, car cela demande un énorme courage de s’opposer quelque fois, à des frères, des sœurs, des parents proches, etc..Merci à vous!

(Pour ma part, je condamne tout acte terroriste, d’où qu’il puisse provenir et n’appuie en rien les meurtres de civils, d’une part ou d’une autre.)

Sylvain Guillemette


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hugo Jolly 383 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte