Magazine Culture

Dantec au centre d’un nouvel imbroglio éditorial ?

Publié le 16 mars 2008 par Christophe Greuet
6840aaedf930aebf3081fd0e13dd8a4c.jpgMaurice G. Dantec serait-il maudit des éditeurs parisiens ? Il y a à peine un an, l’affaire American Black Box, son sulfureux journal, avait épuisé les services juridiques de Gallimard et Flammarion, avant de sortir dans l’indifférence générale en janvier 2007 chez Albin Michel. Il semblerait que le plus canadien des auteurs français soit à nouveau l’objet d’un conflit ouvert, cette fois-ci entre Plon et Albin Michel.
C’est le Magazine littéraire qui a dévoilé l’affaire sur son site Internet. Il y a quelques semaines, Plon annonce la parution, le 15 mai prochain, du nouveau roman de Dantec, sobrement titré Comme le fantôme d’un jazzman dans la station Mir en déroute. Les librairies en ligne telles qu’Amazon proposent même l’ouvrage en pré-vente. Mais aujourd’hui, il semblerait que les lecteurs assidus de l’auteur de Cosmos Incorporated et Artefact n’aient plus qu’à prendre leur mal en patience.
Albin Michel ne serait en effet pas très pressé de laisser partir le plus bouillonnant de ses auteurs. Il faut dire que Dantec assure, avec Amélie Nothomb, les meilleures ventes de la maison à chaque rentrée littéraire. Et l’on peut comprendre la position d’Albin Michel, qui avait assuré le retour dans les librairies de l’auteur après les différends de ce dernier avec Gallimard et Flammarion, et prit le risque de publier American Black Box.
Le nouveau Dantec a finalement été repoussé, sans qu’aucune nouvelle date de parution n’ait été précisée. Le titre du roman prend dès lors une dimension dont il se serait bien passé…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophe Greuet 373 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine