Magazine Photos

le ponton des partages

Par Richard Gonzalez

Enfants_malaisie

Enfants du village de Tasik Chini, Malaisie, août 2005

Pas d’autoroute pour atteindre le village de Tasik Chini. Trois heures pour faire cent kilomètres, trois heures entre jungle et prairies et lacs, pour rejoindre un prophète tamoul et ses contes plein de vérité.

Ici les papillons, les calaos, les grenouilles, les geckos et les enfants prenaient ensemble le temps de l’insouciance, le temps des rires, le temps du temps. Chaque jour les gens du village empruntaient ce ponton rafistolé au-dessus du lac. Selon l’heure, on voyait passer les grands-mères avec du linge, les pêcheurs avec leurs filets, des jeunes filles sages sous des ombrelles et des adolescents un peu plus remuants, surtout l’après-midi à la sortie des classes. Le ponton tenait par la grâce d’Allah et entre ses planches vermoulues grimpaient les roseaux. Et pourtant toutes les personnes l’empruntaient avec la même assurance, semblant presque danser dessus. Le confort est aussi une question d’habitude.

Il y a un bout d’autoroute à la sortie de ma ville, qui ne sert plus à rien. Juste une bande grise et morte, qui n’a plus subi la morsure des pneumatiques depuis quatre ans au moins. Et vous savez quoi ? Ce bitume a commencé à se lézarder un peu partout. En ont jailli des herbes, celles que les esprits étroits nomment « mauvaises ». D’ici peu, c’est sûr, et si la bretelle ne rouvre pas, on verra des papillons voleter autour.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Trois Coqs

    Ils entrent dans le café sans me voir. Je suis recroquevillé dans le fauteuil, épuisé par une nuit de cauchemars sinistres peuplés de spectres, et je tourne le... Lire la suite

    Par  Eric Mccomber
    JOURNAL INTIME, TALENTS, VOYAGES
  • Trois guitares, trois styles

    LA GUITARE CLASSIQUE : Elle a un son profond dans les graves, clair dans les aigus. Elle est plus docile et plus facile à jouer grâce à son manche large. Lire la suite

    Par  Elisabeth Leroy
    POÉSIE, TALENTS
  • Croquis métro: entre ici & ailleurs

    J'hésite un moment avant de le croquer. Aurais je le temps? Visage fermé et rond, son allure impressionne et ne m'invite pas au dialogue. Lire la suite

    Par  Aurélie Pedrajas
    BD & DESSINS, TALENTS
  • Ici ou là...

    Ici, pleurent les perles de nuit en ombres douleurs, Le cadre épaissi de l’oubli étreint les larmes de vie, Où les ombres obscures doublent les lames d’envie. Lire la suite

    Par  Stéphanie Le Béchec
    POÉSIE, TALENTS
  • Trois Cent

    J'ai été bien causant, causant pour ainsi dire par plaisir de causer. Entièrement voué à la cause du verbe, j'en ai brodé l'essence au revers de toutes mes... Lire la suite

    Par  Lephauste
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Les enfants...

    « Nos enfants ne sont pas nos enfants. Ils passent par nous mais ne viennent pas de nous. Ils ne nous appartiennent pas. Nous pouvons leur donner notre amour... Lire la suite

    Par  Tazounette
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Partages

    Encore un post déplorable au niveau dessin! Mais c'est pour la bonne cause : ---> http://www.perou2008.canalblog.com/ <--- Ce sont les impressions à... Lire la suite

    Par  Shetaya
    BD & DESSINS, TALENTS

A propos de l’auteur


Richard Gonzalez 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines