Magazine

A déconné ?

Publié le 18 mars 2008 par Imagiin

Ouille ! L’agence d’intérim a frappé fort… dans le coeur des fans.

A déconné ?
Souhaitant redonner du courage aux chômeurs en rappelant que les Grands de notre monde ont eux aussi traversé des chemins semés d’embûches, Adecco a cru bien faire.

Coluche et Gandhi ont donc été choisi en temps qu’Emblèmes d’Espoir, représentant la pluralité des ressources dont chacun d’entre nous regorge, prouvant ainsi - comme nous l’explique Bertille Toledano vice-présidente de l’agence de communication CLM BBDO responsable de la campagne - qu’un « parcours professionnel n’est pas linéaire, et que la mobilité professionnelle est une chance ».

Selon elle, la nouvelle campagne « remet la valeur sur les gens et leur capacité à s’adapter au changement ».

A déconné ?

A déconné ?

Pourtant, cet élan d’humanité ne plaît pas à tout le monde.

Pour certains, « Coluche, le fondateur des Restos du cœur, ardent défenseur de la solidarité, se retrouve à faire la promotion de ce que tous les syndicats se plaisent à définir comme le symbole de la précarité ».

Pour le magazine Libération, l’utilisation de cet icône est déplacée : « En voilà un slogan qui fleure bon l’altruisme… Sauf que l’icône censée nous convaincre que précarité rime en fait avec mobilité n’est autre que le défunt Coluche. Si, si, Coluche, le fondateur des Restos du coeur ».

Bref, personne ne sait si de son vivant, Coluche aurait choisi de participer à cette campagne.

Mais si cela peut toucher et encourager les âmes démotivées


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Imagiin 54 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte