Magazine

Aquafortisme et à quoi bien dire

Publié le 18 mars 2008 par Desiderio

Tiens, il n'existe pas de correcteur orthographique sur les Mac du Fig ?

Goya se fait mordant comme l'acide nitrique de l'eau-forte. Il est tantôt ironique, tantôt cocace (Les voilà bien assises), tantôt encore fantastique avec ses figures du démon et ses ânes géants.

Voilà des Cocaces prêts à se battre contre les Voraces et les Coriaces... 

Il faudrait aussi préciser au rédacteur que l'eau-forte et l'acide nitrique ne sont qu'une seule et même chose qui s'oppose à l'eau claire destinée à nettoyer les plaques ! Mais l'eau-forte peut aussi nommer le procédé ou le résultat obtenu par l'eau-forte et donc on peut oublier que c'est en fait un liquide nommé par analogie avec l'eau :

Dans l'ancienne chimie on appelait


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Desiderio 111 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog