Magazine Société

Les larmes d'Aphrodite

Publié le 18 mars 2008 par Yulgrejes

68tours_3Tube absolu de mai 68, le titre Rain and Tears du groupe Aphrodite's Child a connu une histoire des plus mouvementées, tout comme son groupe. Au début de l'année 1968 le groupe, qui compte notamment dans ses rangs Vangelis et Demis Roussos, quitte la Grèce des colonels pour un Londres plus propice à l'expression de leur talent. Seulement en mai, leur escale parisienne dure plus longtemps que prévu, notamment à cause des grèves qui touchent les aéroports.

Aphrodite's Child décide alors de se fixer en France et signe avec Mercury Records, qui leur propose d'enregistrer un premier titre sur un arrangement du célèbre canon de Pachelbel. Les paroles sont écrites à toute vitesse et, pour pallier la grève des usines de pressage de disques, on va chercher dans une arrière-boutique de Saint-Ouen une ancienne machine de pressage qu'on rallume pour l'occasion.

La chanson est un succès immédiat en France (où elle sera la meilleure vente de l'année 1968) et connaît un retentissement mondial. Elle reste le fait d'arme le plus marquant du groupe qui s'orientera vers le rock progressif dans les années qui suivent, et qui livrera notamment un album "666" autrement plus intéressant que Rain and Tears.

Arthur Cembrese


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yulgrejes 55 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine