Magazine Afrique

Les femmes noires sont-elle moins séduisantes que les autres ?

Publié le 19 juin 2012 par Africahit

La question, particulièrement stupide - a minima -, a été posée dans la revue américaine Psychology Today, donnant lieu à un torchon qui n'a de scientifique que le nom. Conclusion : si les femmes noires sont laides, c'est parce que les Noirs ont trop de testostérone. On vous avait dit "stupide" ? On voulait dire "raciste".


femme noire

Un article paru aux Etats-Unis dans le très sérieux Psychology Today est en train de faire le buzz sur la toile depuis le 15 mai. Il a franchi depuis quelques heures les frontières virtuelles de notre pays. Le titre provocant annonce la couleur : "Pourquoi les femmes noires sont-elles moins séduisantes que les autres femmes, alors que les hommes noirs, eux, sont à égal niveau d’attirance que leurs homologues masculins ?"

Ce n’est pas une blague, il ne s’agit pas d’un hoax, ceci est un véritable article qui se base sur des années de recherche scientifique. Et on se demande si ces scientifiques n’ont pas mieux à faire ? Pourtant ce ne sont pas les sujets qui manquent : maladie auto-immunes, cancer, HIV,…

Selon des méthodes considérées comme scientifiques et fiables, des chercheurs ont établi le moyen de mesurer à la fois subjectivement et objectivement les facteurs de beauté chez les personnes interviewées. L’étude se fait sur une durée de trois ans, et les mêmes questions se référant aux mêmes personnes sondées sont posées par des personnes différentes chaque année. En d’autres termes, on demande à un monsieur X de répondre à des critères physiques d’une personne Y notés de 1 à 5 (1 = très peu attirante et 5 = très attirante) en 2009, puis en 2010 et enfin en 2011.

Les données recueillies ont permis d’établir des hypothèses pour le moins gênantes. Alors que les femmes en général seraient plus attirantes que les hommes, il apparaitrait qu’un type de "race" (je ne fais que citer les termes de l’article) chez les femmes fait exception à la règle : les femmes noires. Ces dernières seraient beaucoup moins attirantes que les femmes blanches, asiatiques ou américaines de "souche".

Par contre, le facteur de beauté/séduction ne diffère pas entre les hommes de races différentes. L’envie me démange de vous dire qu’il s’agit encore là d’inégalité hommes/femmes, mais je me retiendrai… Oops I did it again.

L’article va même plus loin dans la provocation, et ne se contente pas d’affirmer que les femmes noires sont objectivement moins séduisantes que les autres races féminines (oui, femme, tu es une race de chienne, accepte le et sois heureuse d’être au moins plus séduisante qu’un homme, tu as les cheveux longs, de longs cils, des seins et des fesses, sois heureuse et tais-toi !). L’auteur nous explique que malgré ces résultats, il est surprenant de noter que les hommes et femmes noires se croient plus beaux que la moyenne (et de loin !). Mais comment osent-ils ?!!

Pour finir, l’article nous explique pourquoi – et toujours de façon objective – les femmes noires sont plus moches que les autres. Tout d’abord, en moyenne, les femmes noires sont plus fortes que les autres. Mais d’ajouter que ce n’est pas cela qui influe dans leur propension à être plus laide. Mon dieu que cet article est absurde, il soumet des faits, puis on nous explique que ça n’a rien à voir avec le résultat de l’étude. J’en perds mon latin.

Autre proposition d’explication : les Africains ont subi beaucoup plus de mutations de leur génome que les autres races. Au passage, si un généticien veut bien m’expliquer cette affirmation qui me semble plus que douteuse, je vous laisse me répondre ci-dessous. Je ne suis pas généticienne après tout, juste journaliste ! Et de conclure sur ce point que la mutation génétique est un énorme facteur qui décroit la capacité de séduction de tout être humain. Darwin est en train de se retourner dans sa tombe, paix à son âme. Bon bah une chose est sure, si les mutations génétiques nous rendent moins sexy, elles ont au moins pour avantage de nous permettre d’être toujours en vie ! Personnellement, si on me présente Wolverine, je lui saute dessus tellement il est "hot" ! Et non, je ne m’aventurerai pas à parler des frères Bogdanov. Pas de provocation on a dit, il y en a déjà assez comme ça dans ce torchon.

De toute façon leur théorie de mutations génétiques s’auto-annule d’elle-même car si je reprends leurs résultats annoncés dans leur étude, seules les femmes noires sont moins attirantes que les autres femmes. Les hommes noirs, eux, restent à égal niveau de séduction que leurs homologues masculins. Et si je ne m’abuse, les fameuses "mutations génétiques"i dont parle l’auteur concernent à la fois hommes et femmes noires sans distinction de sexe(ou sinon je suis vraiment, mais alors vraiment nulle en bio, ce qui est aussi une possibilité).

Roulement de tambour, l’auteur tire sa propre conclusion (scientifique ?) : si les femmes noires sont moins séduisantes que les autres c’est tout simplement parce que les Noirs ont plus de testostérone. Or la testostérone est une hormone stéroïdienne mâle appartenant au groupe androgène (merci Wikipedia) et qui accentue les traits masculins…chez les femmes noires !

Et oui, c’est tout simplement parce que les femmes noires sont dopées à la testostérone qu’elles sont moches ! Pas compliqué d’être scientifique de nos jours !

NB : après de nombreuses plaintes de lecteurs, l'article a été supprimé du site de Psychology Today.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (2)

Par makou
posté le 05 juillet à 16:52
Signaler un abus

Je comprend que le "racisme" vous scandalise mais comprenez que c'est une analyse des faits, une étude se doit d'être impartiale sans se poser de barrières comme le racisme. Vous commentez cette étude en soutenant qu'une femme noire ne peut pas produire de testostérone en citant wikipedia qui dit, à juste titre, que c'est une hormone "mâle" (ce qui ne veut pas dire l'hormone des hommes). Sachez que toutes les femmes produisent des hormones mâles, et que les mâles aussi produisent de l'oestrogène qui est pourtant l'hormone femelle. La testostérone que l'homme produit généralement environ 50 fois plus qu'une femme apporte des changements biologiques et physiques sur les os, la peau, les cheveux... Selon nos gènes, et donc aussi notre race, ou notre sexe, chacun et chaque ethnie possède des prédispositions face à la testostérone, c'est pour cela que nous sommes tous plus ou moins différents.

Par La queue du Schtroumfougnouz
posté le 25 juin à 16:37
Signaler un abus

Enfin un article scientifique sérieux qui rend public ce que tout le monde savait déjà !

Ajouter un commentaire