Magazine Culture

Philippe Barbot

Publié le 21 juin 2012 par Zikaddict

juin 2, 2012

Point Barre

philbarbot.jpg
Believe
Sortie : Janvier 2012

St Augustin disait qu’il vaut mieux se perdre dans sa passion que de perdre sa passion… Après avoir titillé sa passion du bout de la plume pendant plus de 20 ans, le journaliste et amoureux de musique Philippe Barbot a finalement franchit la barrière séparant “ceux qui font” de “ceux qui en parlent”. Il livre un premier album à son image ; touchant, délicat et attachant, à l’intelligence pudique et sensibilité à fleur de mots. Point Barre !

J’ai entendu dire plus d’une fois (dans mon cercle d’amis musiciens) que les journalistes de musique étaient souvent des musiciens frustrés, voire ratés, et qu’ils se “vengeaient” de leur échec en devenant “critiques de zik”. Encore une idée préconçue qui, comme toute idée préconçue, ne pourrait être plus éloignée de la vérité… mais comme elle est assez répandue dans “le milieu”, on comprend pourquoi Philippe Barbot, journaliste de musique de son état, a sérieusement hésité avant de pénétrer dans la cage aux fauves… d’affronter l’écoute critique de ceux qu’il a lui-même écoutés et “critiqués”, ainsi que d’assumer le “jugement” de ses confrères.
D’un naturel timide, humble et pudique, le “mélo-man” a donc passé 18 ans à écrire des chansons qu’il ne dévoile qu’à quelques “happy few”… dont Max Amphoux (éditeur de Clarika, La Grande Sophie, Bashung). C’est grâce à ce dernier, qui va lui donner le courage et le coup de main nécessaires, que Philippe s’est enfin décidé à faire un gros fuck à ceux qui “l’attendent au tournant” et à vivre au grand jour son histoire d’amour avec la musique.
Et c’est justement d’amour dont il est essentiellement question sur son premier album, Point Barre… l’amour, sous toutes ses formes.. “quand tout va bien, et quand tout va mal.. quand tout commence, et quand tout finit”.
Sur sa poésie acidulée et ses aphorismes teintés d’ironie, souffle l’influence des grands poètes-musiciens sur lesquels il a dissertés depuis tant d’années. Dylan, Lennon, Higelin, Brassens, Cash et Gainsbourg traversent ainsi en filigrane les 13 chansons de cet opus folk/pop/rock aux mille et une nuances.
Outre une écriture impeccable, on y découvre une voix douce et un chant juste, qui touchent l’âme et fouettent le coeur.
Le challenge était de taille, l’exercice périlleux, mais “à vaincre non sans péril”, Philippe Barbot triomphe ici avec grandeur et humilité… La gloire est définitivement tout le mal qu’on lui souhaite, et qu’il mérite.
Big up mate !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Charlie Winston – Curio City

    Quatre ans déjà après le très beau Running Still, le Britannique Charlie Winston revient avec un troisième opus bien plus électro que ces prédécesseurs, Curio... Lire la suite

    Le 28 janvier 2015 par   Léa
    CULTURE, MUSIQUE
  • Six personnages en quête d’auteur

    Voilà six personnages qui ont trouvés leur metteur en scène. Pour sa deuxième mise en scène de la pièce de Luigi Pirandello, Emmanuel Demarcy-Mota installe sa... Lire la suite

    Le 28 janvier 2015 par   Jebeurrematartine
    CULTURE, THÉÂTRE & OPÉRA
  • Odessey & Oracle – Interview d’un groupe alliant la pop 60′s et la musique...

    Odessey Oracle est un projet un peu fou dont on vous a déjà parlé, et qui nous a surtout beaucoup séduit. Pour en savoir un peu plus, nous avons creusé dans... Lire la suite

    Le 28 janvier 2015 par   Dookiz
    CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, MUSIQUE
  • Les comics dérivés de films ou séries

    On parle de plus en plus de films et séries adaptés de comics. Flash, Arrow, les Avengers et Constantine se bousculent sur nos écrans ! Mais saviez-vous qu’il... Lire la suite

    Le 22 janvier 2015 par   Poisonfanny
    BD, CULTURE, LIVRES, MANGA
  • Nouvelle Star 2015 : les finalistes, nos chouchous

    Ils sont onze. Onze sélectionnés après de nombreuses et difficiles épreuves où il fallait parvenir à tirer son épingle du jeu, sans se perdre en chemin. On a... Lire la suite

    Le 22 janvier 2015 par   Swann
    CULTURE, MÉDIAS, MUSIQUE, POP/ROCK, TÉLÉVISION
  • The Prodigy – The Day is My Enemy

    Après Nasty, The Prodigy remet le couvert aujourd’hui avec un nouvel extrait de l’album le plus attendu de 2015. The Day is My Enemy c’est le titre de l’album e... Lire la suite

    Le 27 janvier 2015 par   Touteouie
    CULTURE, MUSIQUE
  • Death Cab For Cutie

    --> Dans les groupes dont on parle (trop) peu, il y a sans aucun doute Death Cab For Cutie. Depuis l'excellent "Codes And Keys", le groupe a connu des hauts et... Lire la suite

    Le 26 janvier 2015 par   Lordsofrock
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK

Ajouter un commentaire