Magazine High tech

La fièvre Dishonored envahit la Fnac Saint Lazarre !

Publié le 27 juin 2012 par Gameinvaders

C’est hier même qu’une délégation Gameinvaders a eu le plaisir de se rendre au vernissage de l’exposition Dishonored à la Fnac Saint Lazare, où nous avons pu découvrir pour le plus grand plaisir de nos yeux de gamers aguerris de très beaux artworks de l’un des jeux les plus prometteurs de l’année !

La fièvre Dishonored envahit la Fnac Saint Lazarre !

Femme de joie du Golden Cat

L’exposition en elle-même n’est pas très grande : souci  ”d’anti-spoil” de la part des organisateurs, mais les œuvres présentées sont très belles, pleines de force et porteuses d’un univers dense et unique. Les explications que nous ont fourni les graphistes, et qui n’étaient pas présentes dans le descriptif de l’exposition, ont révélé toute la profondeur de leur travail, et nous ont permis de dépasser le stade simple admiration passive.

La fièvre Dishonored envahit la Fnac Saint Lazarre !

Scène d'extraction d'huile de baleine

Il nous a en effet été possible de glaner des commentaires passionnants de Cédric Peyraverney, le character designer et de son collègue designer des armes du jeu. On apprend comme il a été fastidieux de créer les personnages suite à des études anthropomorphiques longues de plus de six mois, des personnages qui rappellent des traits anglo-saxons, mais aussi des expressions, des caractères forts, lourdement marqués par leur vie quotidienne, symboliques de l’univers de Dishonored. On ne trouvera pas d’artwork des armes dans cette exposition mais quelques-uns concernant le carburant qui les meut : l’huile de baleine.  Là-bas vous découvrirez en effet la scène morbide de l’extraction jusqu’aux imposantes machines génératrices d’énergie dessinées pas Viktor Antonov.

La fièvre Dishonored envahit la Fnac Saint Lazarre !

Viktor Antonov

On serait tenté de résumer  l’univers ici développé comme un univers “steampunk”, mais les graphistes se défendent de cette désignation, et ils ont bien raison. Dishonored est un monde à part entière, innovateur dans son style, qui peu se venter de ne pas rabâcher des caractéristiques déjà vues et trop souvent recyclées dans les univers en vogue de nos jours.

L’exposition aura lieu jusqu’au 14 Juillet 2012 et c’est un événement gratuit, alors profitez en !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Marc
posté le 29 juin à 09:23
Signaler un abus

Ce n'est pas Cédric Peyraverney mais Peyravernay.

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Gameinvaders 13 votes Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte