Magazine Bébé

PROCRÉATION MÉDICALE ASSISTÉE : Cap franchi des 5 millions de bébés! – ESHRE

Publié le 02 juillet 2012 par Santelog

Le nombre de bébés nés grâce aux techniques de procréation médicalement assistée dépasse désormais le cap des 5 millions de bébés depuis la naissance du premier bébé « éprouvette » Louise Brown, en Juillet 1978. Ces données, présentées à la 28e réunion annuelle de la Société européenne de reproduction humaine et d'embryologie (ESHRE), à Istanbul montrent d'elles-mêmes, l'importance pour des millions de familles, des traitements contre l'infertilité et, pour ces experts, justifient toutes les batailles juridiques et morales et les débats éthiques qui ont précédé ce grand succès médical.

PROCRÉATION MÉDICALE ASSISTÉE : Cap franchi des 5 millions de bébés!  – ESHRELe calcul a été fait pour une présentation lors du congrès de l'ICMART (International Committee for Monitoring Assisted Reproductive Technologies), sur la base du nombre de cycles de traitement par FIV et ICSI (micro-injection) enregistrés dans le monde jusqu'en 2008 complété avec les estimations pour les 3 années suivantes. Le total cumulé des naissances avec AMP atteignait 4,6 millions l'an dernier, et cette année a ainsi atteint les 5 millions. Les techniques d'AMP se sont beaucoup améliorées au fil des années entraînant l'augmentation des taux de grossesse. Les bébés sont en aussi bonne santé que ceux des autres patients. La technologie devient plus accessible au niveau mondial mais certains obstacles subsistent, d'ordre économique, explique le président d'ICMART, le Dr David Adamson.

Ainsi, 1,5 millions de tentatives d'AMP sont désormais réalisées dans le monde chaque année, permettant de donner naissance à environ 350.000 bébés, un nombre en augmentation constante. Les Etats-Unis et le Japon sont les deux pays les plus actifs, mais loin derrière l'Europe. Les dernières dernières données européennes (2009)  montrent que la demande continue de croître, passant de 532.260 en 2008 à 537.287 en 2009. La disponibilité moyenne de l'AMP en Europe est proche de 1.000 cycles par million d'habitants, supérieure à l'accès aux Etats-Unis, mais avec une disparité énorme d'un pays européen à l'autre. En réalité, l'accès ne répond pas encore au besoin : Ce besoin mondial est estimé à au moins 1.500 cycles par million d'habitants et par an, un seuil que seul le Danemark atteint, avec 2.726 cycles par million d'habitants.

Des taux de réussites stables : Les taux de réussite à partir d'un seul cycle de traitement de FIV et d'ICSI se sont globalement stabilisés, aux alentours de 32% par transfert d'embryon, avec une baisse du nombre d'embryons transférés, ce que les auteurs considèrent comme un bon indicateur de résultat. Car la question des grossesses multiples reste controversée, malgré cette tendance générale, en Europe notamment, à transférer moins d'embryons. Cette évolution a ainsi permis de réduire le taux de triplets par AMP en deçà de 1%, et, de jumeaux en deçà de 20%.

Source: 28th Annual Meeting of European Society of Human Reproduction and Embryology The world's number of IVF and ICSI babies has now reached a calculated total of 5 million (Visuel Agence de la Biomédecine)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Santelog 813 votes Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte