Magazine Afrique

Reportage sur les prostitués de Douala

Publié le 04 juillet 2012 par Africahit

La concurrence est aussi rude dans le plus vieux métiers du monde ! avec l’arrivé tout azimut des chinois au Cameroun, ils ont très vite compris que le secteur du sexe était très porteurs. Voici comment les chinoises opèrent à Douala.

Elles  s’appellent presque toute « Chan »  peut être parceque Jacky Chan est très populaire au Cameroun mais surtout parceque Chan signifie en chinois « beauté » du coup toutes les belles de nuits chinoises préfèrent ce pseudonyme.

Il n’y a pratiquement pas de contact direct avec elles. Pour passer du bon temps avec elles, il faut passer par un employé de l’un des hôtels où elles travaillent et il va vous programmer…

Reportage sur les prostitués de Douala

Pendant la journée, elles travaillent dans l’une des nombreuses boutiques chinoises qui se trouvent à Akwa et la nuit elles sont dans les Snacks ou au bar de l’hotel en attendant qu’une rencontre soit organisée.

Elles misent d’abord sur la discrétion… vous ne rencontrez la fille en question que lorsque vous êtes sur le point d’entrer dans la chambre d’hôtel.

Ensuite, elles misent sur la propreté et elles sentent toujours bon. Elles se lavent entièrement et se remaquille et se reparfume avant d’aller avec un autre  homme.

Après vient la sécurité. Elles utilisent systématiquement le préservatif, elles n’utilisent que leurs propres préservatifs importés de la Chine dont plus fiables…

Contrairement à nos soeurs qui sont dans le métiers et qui se déshabillent juste puis écartent leurs jambes, la travailleuse chinoise s’y donne vraiment au lit : elle t’aide à te deshabiller, souri à tout les coups, te fait croire qu’elle te désire vraiment puis fait semblant d’en tirer un certain plaisir. Du coup, tout ceux qui sollicitent leurs services par curiosités reviennent systématiquement par satisfaction.

En fin, comme tout ce qui vient de la Chine, elles ne sont pas très chères avec 5 000 Fcfa plus 10 000 Fcfa pour la chambre d’hôtel vous pouvez essayer. Les prix sont d’ailleurs entrecoupés pour 15 mn, 30 mn, 45 mn et 60 mn.

Bien sur, je ne vais pas vous donner le nom de l’hôtel où elles opèrent car ce n’est pas le but de cet article. Sachez toutefois que ces chinoises véhiculent tout comme nous les IST car elles sont souvent très mal informé des dures réalités du métier en effet, elles sont très jeunes les chinoises qui font ça.

source ici



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Africahit 201 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog