Magazine Bons plans

The Beach Boys à Barcelone

Publié le 12 juillet 2012 par Cardigan

C’était en 1961. Ce fut le début d’une prodigieuse décade dans la musique et dans tous les arts. Un groupe de Californie formé par trois frères, le cousin virtuose et un ami d’école envahit toutes les ondes radio (la télévision était alors à ses débuts et n’avait pas acquis son pouvoir actuel et, bien sûr, Internet n’existait pas), avec quelques titres accrocheurs , gais, très bien arrangés vocalement et magnifiquement composés. Il s’agit des «garçons de la plage (beach boys)» : les frères Brian, Carl et Dennis Wilson, le cousin Mike Love et Al Jardine, qui ne fait pas partie de la famille. Chansons joyeuses, vives, belles combinaisons vocales, compétences de guitare et beaucoup de bonheur (le bonheur les mains pleines) ont fait décollé les Beach Boys. Leurs albums bientôt se placèrent dans les listes des numéros un. Ils se vendaient comme des petits pains, ils résonnaient dans toutes les fêtes, c’était la «musique officielle» des surfeurs de Californie, des filles qui osaient porté un bikini, mis à la mode par Brigitte Bardot des années plus tôt sur la Côte d’Azur … Quoi qu’il en soit , ce fut une véritable révolution, tant musicalement que en ce qui concerne une façon de comprendre le monde.

the-beach-boys-barcelone

De l’eau à coulé depuis cette année 1961 et le groupe a fait des tours et des détours. Les frères Wilson n’ont pas survécu au temps. Ils ont vécu les procès propres aux privilégiés, droits d’image et une longue suite légale, mais, imperméables au découragement et aux rythmes nouveaux, les Beach Boys, devenus des hommes de soixante-dix ans, reviennent dans une longue tournée mondiale avec un nouvel album. Il s’agit d’un travail en studio, comme ils ont toujours aimé enregistrer, appelé “That’s why God made the radio” duquel voici un aperçu sur YouTube. Quiconque connaît la musique de ce groupe qui rivalisa avec les Beatles reconnaîtra immédiatement ces accords qui célèbrent la joie de vivre, l’été, les corps au soleil, auquel ils prêtent une attention particulière à la mise en œuvre avec certaines combinaisons vocales et musicales insolites sur la scène contemporaine, mais pas dans les années soixante-dix.

Cependant, ce sont les mêmes, mais ce ne le sont pas. Maintenant les nouveaux Beach Boys sont formés par Brian Wilson, Mike Love, Al Jardine (là depuis le début), Bruce Jonstons et un nouveau venu pour la tournée internationale David Marks. Ces cinq “beach boys” se produiront le 23 juillet, juste après le Festival International de Salsa et Jazz Latinos, dans le Pueblo Español (village espagnol) de Barcelone. Inutile de dire que c’est une occasion unique d’entendre ce groupe mythique américain. Le mélomane peut également profiter pour connaitre un autre classique, cette fois, des parcs à thème: l’enceinte du “Pueblo Español” ou “Poble Espanyolle” (village espagnol). Conçu comme un lieu de récréation et de divertissement pour les familles à l’aube du XXe siècle, aujourd’hui il organise des activités, des concerts, des expositions et des visites d’intérêt. Voici le lien du concert des Beach Boys, où vous pourrez être redirigés vers le site officiel de vente de billets et où vous trouverez plus d’informations pratiques.

http://www.poble-espanyol.com/pemsa/ca/funcionalitats/agenda.html?id=585&perspective=fitxa&dia=1&mes=6&any=2012&idioma=ca


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire