Magazine Internet

Facebook Du bon usage de la Timeline

Publié le 16 juillet 2012 par Cyril Bladier

FacebookTimeline

Pour la première fois depuis 3 mois, l'audience de Facebook et le temps qu'on y passe aux USA a augmenté en Juin. Facebook en est aujourd'hui à 159.8 millions de visiteurs uniques qui y passent en moyenne 400.2 minutes, soit près de 7 heures par mois.  

Facebook, comme Google est en version beta permanente. Le problème pour les pros, c'est que toutes ces petites modifications peuvent avoir des conséquences non négligeables sur leurs résultats. 

Le 30 mars 2012, Facebook, a changé le format des pages en lançant la Timeline, qui est le nouveau lieu d'engagement. C'en était fini des "landing pages" destinées à attirer le chaland et qui permettaient aux marques de proposer divers contenus grâce aux applications externes et autant d'onglets de photos, vidéos, promos, offres spéciales... 

La Timeline a tout changé. Les onglets sont maintenant quasiment invisibles et il n'est plus possible de définir une page d'accueil par défaut. Cette opportunité qui était donnée de pouvoir créer une première impression s'est envolée. Maintenant, en arrivant sur une page, le consommateur voit une série de posts et de commentaires, même si le professionnel peut toujours épingler et mettre en avant (pendant 1 semaine) un post spécifique. 

Selon un spécialiste de l'analyse sur Facebook (PageLever), l'engagement avec les onlgets sur Facebook est en chute de 53% avec la Timeline. En fait, avec le lancement de la Timeline, les onglets ne sont plus visibles. De nombreux consommateurs n'ont même pas réalisé qu'ils existent encore.

Mais cette Timeline convient bien aux consommateurs et pourrait donc s'avérer également une bonne opportunité pour les marques qui veulent les toucher. En fait, cette innovation à permis en peu de temps à Facebook de se séparer de tout un tas de techniques marketing très push et a obligé les marques à travailler à un engagement plus sérieux, plus pro et plus proche. C'est un retour aux fondamentaux des réseaux sociaux, c'est à dire: authenticité, opportunité et échanges utiles.

La Timeline est devenue un flux continu d'échanges de photos, vidéos, commentaires, promotions... un espace de dialogue en quasi temps réel entre marques et fans. C'est à dire en fin de compte un outil promotionnel beaucoup plus efficace qu'une page d'accueil promotionnelle. 

Les marques, au lieu d'investir leurs budgets pour personnaliser leurs onglets d'accueil, peuvent désormais investir sur l'essentiel: pousser du contenu de qualité sur leur Timeline. Il faut désormais dépenser moins pour développer des onglets et plus pour pousser le contenu qui appararait sur les murs. Et c'est le contenu et non une page d'accueil sexy qui est la clé du succès. Le vrai objectif des marques est de faire en sorte que leur contenu apparaisse sur les murs de leurs fans pour que leurs mises à jour soient vues de leurs réseaux respectifs. 

Les équipes maketing doivent donc se concentrer sur la pertinence et l'intérêt de leur contenu. Peu importe à quoi ressemble une page, s'il n'y a rien à dire, il ne se passera rien. 

@businesson_line


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire