Magazine Santé

L'hôpital public français sanctionné

Publié le 22 juillet 2012 par Santelog

Au 20 juillet, ce sont 26 centres hospitaliers régionaux universitaires (CHRU) français, qui viennent d'être « dégradés » par l'agence de notation américaine Moody, de Aaa à Baa1, et 23 CHU dont la note baisse de Aaa à A1. L'Agence financière a également placé les CHRU et CHU sous "surveillance négative", ce qui laisse planer la menace d'une nouvelle dégradation dans le trimestre à venir. En cause, un manque de liquidité, des perspectives de restructuration et de subventions limitées et…un contrôle insuffisant de l'Etat.

L’HÔPITAL PUBLIC français sanctionné par l’agence de notation Moody  – MoodyCette dégradation a été justifiée, par l'agence américaine, par une détérioration des réserves financières de certains établissements, un contrôle du gouvernement moins efficace sur les hôpitaux publics que prévu et par les tensions de trésorerie des hôpitaux publics français. La récente détérioration de la performance financière de certains hôpitaux publics justifie pour l'agence, l'affirmation de contrôles budgétaires insuffisants sur l'hôpital public.

Si Moody prend en compte l'encadrement de l'ONDAM plafonné à 2,7% comme sur ces 2 dernières années vs une augmentation de 4,1% en moyenne sur la dernière décennie, elle met en avant qu'avec l'objectif français de revenir à l'équilibre budgétaire en 2017, les subventions allouées aux hôpitaux publics seront plus limitées à l'avenir. Enfin, Moody souligne, sans la nommer, l'effet négatif de la T2A sur les performances financières de certains hôpitaux.

Les liquidités de certains hôpitaux français se sont rapidement détériorées, précise Moody dans son communiqué, réduisant ainsi les possibilités d'économies de structure. Est particulièrement mis à l'index, le CHU de Fort-de-France mais sont également dégradés de Aaa à A1 les CHU Amiens, CHU Angers, CHU Besançon, CHU Bordeaux, CHU Brest, CHU Clermont-Ferrand, CHU Dijon, CHU Grenoble, CH Lagny Marne-La-Valée, CHU Limoges, Assistance Publique Hôpitaux of Marseille, CHR Metz-Thionville, CHU Montpellier, CHU Nancy, CHU Nice, CHU Nîmes, CHU Reims, CH Sainte-Anne, CH Felix-Guyon of Saint-Denis-de-la Reunion, CHU Saint-Etienne, CH Sud Francilien, Groupe Hospitalier Sud Reunion, CHU Tours.

Mais Moody n'en a pas fini et annonce qu'elle va entreprendre une analyse approfondie du profil de liquidité de chaque hôpital qui s'achèvera dans les prochaines semaines.

Source:Moody's Moody's downgrades joint notes of French public hospitals (Visuel AP-HP)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Santelog 4459 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine