Magazine Culture

Gdf : le foutage de gueule…

Publié le 03 août 2012 par Legraoully

« Au premier semestre, GDF SUEZ enregistre de solides résultats avec un chiffre d’affaires à 50,5 milliards d’euros en hausse de + 10,6% ».

Voici une phrase toute droite sortie du communiqué de presse de GDF-Suez présentant ses résultats pour le premier semestre 2012. Un peu plus loin dans ce communiqué :

« Le Groupe maintient sa politique de rémunération durable et compétitive de ses actionnaires et confirme un dividende 2012 stable ou en croissance. »

Pourtant, cette pauvre petite entreprise va récupérer 290 millions d’euros chez les « riches français » suite à une décision du conseil d’état annulant le gel GDF : LE FOUTAGE DE GUEULE…tarifaire institué par Sarkozy dont on mesure aujourd’hui à quel point  ses décisions ont été souvent prises dans la précipitation et l’improvisation la plus complète…

Alors demain, pourquoi mon boulanger ne me dirait-il pas : en fait, ma baguette était à 1,50 euros depuis le 1er décembre alors il va falloir payer pour toutes les baguettes achetées depuis ? La décision de rétroactivité est absolument aberrante ;  si l’état a commis une erreur en gelant les tarifs du gaz, c’est à lui de payer la différence si vraiment il n’y a pas d’autres choix que de payer.  Mais pas aux clients ! on nous rétorque que cela ne coutera que 38 euros par mois en moyenne par famille échelonnés sur plusieurs années ; qu’importe ! Peut-être aurions nous consommer moins si les tarifs avaient été revalorisés plutôt que gelés ?

Ce qui gêne également c’est la cupidité de GDF, une entreprise qui préfère caresser ses actionnaires dans le sens du poil plutôt que ses clients…Etre utile aux hommes est son slogna, mais GDF ne dit pas de quels hommes il est question ; ils auraient l’air cons sans clients pourtant…alors qu’on pourrait bien se passer des actionnaires . Et qu’en tant que clients on pourrait aussi se passer de GDF …

Enfin, le silence du gouvernement est assourdissant. Lui qui reste l’actionnaire majoritaire du groupe (36% des parts) ne semble pas plus heurté que ça par cette nouvelle ponction dans le porte-monnaie des français qui semble sans fond…Ces français qui paient déjà pour rembourser les milliards prêtés aux banques à des taux dérisoires pour que ces mêmes banques puissent ensuite les prêter à des taux plus élevés aux français et aux entreprises qui paient deux fois la note quand les banques, elles, raflent le gros lot.

« Comme le dit un jour un homme d’esprit, le cannibalisme fit place au capitalisme lorsque l’homme se rendit compte qu’il était plus rentable d’exploiter son prochain que de le manger » a écrit  Lytle W.Robinson.  Et le socialisme délavé que nous offre la gauche n’y change rien : nous, simples citoyens , restons les dindons de la farce. Le capitalisme reste ce sport où les actionnaires gagnent toujours à la fin.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire