Magazine Finances

La crise financière nous contrôle

Publié le 29 août 2012 par Holly

Ah quel bel été. La rentrée approche. Bouclez votre ceinture et préparez-vous pour une rentrée mouvementée.  La média continue à nous faire peur.

l'argent_mefaitpeur

Bien sur qu’il y a une crise financière mais si ce n’était pas celle ci, il y aurait quelque chose d’autre pour nous faire peur et qui ferait la Une. La peur est excellente pour la contrôle des masses, les minorités, les desfavorisés, les faibles, les peureux. Souvenez-vous de vos professeurs, de vos patrons…de vos parents à qui vous avez obéi à cause de votre peur ?  

La crise financière n’’est-il pas plutôt une question de mauvaise distribution de richesse. Toutes ces entreprises qui ont de l’argent mais elles ne veulent pas le distribuer, comme des enfants qui ne veulent pas partager les jouets parce qu’ils leur appartiennent. Ces responsables préfèrent augmenter leur dividendes, trouvent de moyens de payer moins d’impôts, de contouner la loi (les paradis fiscals) ou d’éviter leurs responsabilités sociales en quittant l’occident et en implantant à l’autre bout du monde. Quel bel exemple pour l’humanité.

C’est intéressant de noter que malgré la conjecture difficile le marché mondial du luxe continue de croître vite; Hermès, Rolls Royce, parfumes, champagne….. Le secteur de l’ésthétique et de la cosmétique résiste à la crise économique. Un vrai paradoxe. II y a une crise financière mais nous sommes entourés des personnes qui font un petit lifting ou s’injecter de botox dans le visage !

Le marché de la peur est en pleine expansion. Pensez à toutes ces industries qui profitent de ce marché. Les sociétés pharmaceutiques fleurissent –leur vente des anti dépresseurs, les anti anxiolytiques, les financiers, les marchés boursiers, le marché de chirurgie plastique…..la religion… (ça donne à réfléchir).

II me semble que sur le plan collectif la crise financière est symbolique de la peur, de la perte, du manque, de l’insécurité. Si vous êtes très perturbé par la crise financère pourquoi ne vous posez-pas la question de quoi ai-je peur actuellement et pourquoi ?

Des prophètes de malheur: on le trouve partout. L’être humain a une fascination pour le pessimismes, les oiseaux des mauvais augures, c’est notre côté ombre, nous sommes dépendent de mauvaises nouvelles. Si vous ne me croyez pas essayez d’éviter les journaux, la télévision, les films d’horreur, les romans policiers pendant un temps, de vivre sans télévision, sans journal, sans nouvelles. Ça me fait penser des Sinistros (un gros chien noir, fictif, annonciateur des mauvais présages). On les trouve partout au travail, dans notre famille, dans notre entourage. :)

L’envie : lorsque nous apprenons que la situation de notre voisin est pire que le nôtre, combien de personnes sentent un élan de satisfaction à l’intérieur d’elles ? Combien des gens trouvent cela facile, de féliciter des personnes qui ont plus de réussite dans la vie que la leurs?

La peur est partout. II y aura toujours quelque chose dans notre vie pour nous faire peur. N’oubliez pas qu’avant la crise financière, c’était la guerre en Irak, la menace nucléaire, la crise de récessions, le réchauffement de la planète, le terrorisme, la fanatisme, la famine, la fin du monde, le désastre de Fukushima,de Tchernobyl, les catastrophes naturelles, les tremblements de terre, la guerre froide, les dictateurs comme Staline, Pol Pot, Idi Amin, la guerres mondiales, la peste, patata et patiti. En vivant sous l’emprise constante de la peur, il est très difficile de profiter de la vie.

La vie m’a montrée que les mauvaises nouvelles font partie de la vie sur le plan personnel, collectif et universel, c’est important pour l’évolution de l’être humain et de l’éveil de l’humanité. C’est pourquoi il est important de prendre du recul, de relativiser et de respirer :) souvenez-vous que tout passe. Aussi difficile que cela puisse apparaître pour vous nous allons tous mourir un jour ou un autre, c’est un fait, une fin naturelle. L’acceptation va vous apporter la paix. Profitez du moment présent.

Soyez reconnaissant de petites choses dans votre vie avant que ce soit trop tard. II existe même des gens desfavorisées, des gens à faibles revenus qui arrivent à se contenter du peu qu’ils possèdent dans leur vie, pourquoi pas vous ?

C’est important de prêtez attention à ce que vous avez au lieu de ce qui vous manque. Essayez de tenir un journal de gratitude. Notez 4-5 choses par jour dont vous êtes reconnaissants en ne prenant rien comme acquis, la santé, l’amour, la famille, les enfants, les amis, la beauté, la nature, les rires, la musique, l’art, les animaux, les images, les sons, les odeurs…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire