Magazine

Jean-François AGOSTINI

Publié le 30 janvier 2008 par Antwan

La mer remontée
je marcherai
(ivre en ce havre asséché)
Au chant de l’enclume
se mêleront
des mélopées marmoréennes
(supposons des ruines symphoniques)
Je ferai mon tour de ronde
à la lueur d’une araignée
et de sa toile éteinte
Sentinelle apatride
...
...
...


Ricuddatu u mari
Marchjaraghju
Briacu in quidd’ancia ‘lla stateria
À u cantu di l’alcudina
si mischiarani
melupei marmareiani
(supunimu certi ruvini sinfònichi)
Faraghju u me tornu di vardia
à u chjarori d’un ragnu
è di a so tela spinta
Sintinedda spàtria


(trad. di S. Cesari)

...

Jean François Agostini a publié à ce jour :

...Contre-Jour, Les Presses Littéraires, 2005Presqu'il, Les Presses Littéraires, 2006Devenir un jour vent, Editinter Poésie, 2006

La Rive Adverse, AVL, octobre 2007

...

Une Poésie du dialogue immuable, de soi à l'autre ; une poésie aux mots du sable venus, parole debout, à la face du vent ; une poésie de l'attention extrême, à la présence, à la compagne, à l'éclair quotidien... la poésie en chemin, de celui qui ne voulait pas écrire courbé...."La Rive Adverse", article publié dans A Pian d'Avretu n°29, Janvier 2008, ICI.

technorati tags: jean françois agostinipoésiepuesia del.icio.us tags: Jean François Agostinitraduzzionipoésie corse


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Antwan 197 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog