Magazine Culture

Les 50 plus grandes insultes de la littérature

Par Blended

Pas la peine de vous demander si vous avez déjà ressenti la frustration de trouver la bonne formule, le mot juste, celui cloue le bec d’un interlocuteur insultant, trop tard. On a tous vécu cette situation. Le flash de l’éloquence deux heures trop tard. Et l’envie de retrouver la personne pour lui asséner la formule choc.


Une bonne insulte, ça se murit. Ça se travaille. Et si possible, ça s’annonce publiquement.
Donc, par définition, les écrivains sont les mieux armés pour insulter. Tant mieux, l’excellent magazine Short List a fait son classement des 50 meilleures insultes sorties des rayons de bibliothèques. Délectation.


A tout ceux qui en doutait, la punchline n’est pas moderne. La vanne se pratique depuis des siècles. Et vous allez pouvoir moucher en étalent votre culture.

50
La conjuration des imbéciles, John Kennedy Toole.
« Il conviendrait d’empaler cette jeune ribaude libérale sur le membre d’un étalon de taille particulièrement avantageuse. »

50
Les yeux bleus, Thomas Hardy.
« You ride well, but you don’t kiss nicely at all. »

50
Les Aventures de Huckleberry Finn, Mark Twain
« Eh bien, Ben Rogers, si j’étais aussi ignorant que toi, je le montrerais pas. »

50
Le roi Lear, William Shakespeare
« Pour un fripon, un bélître, un mangeur de restes, un vil et orgueilleux faquin, un mendiant, habillé gratis, à cent livres de gages; un drôle aux sales chausses de laine, un poltron, une espèce qui porte ses querelles devant le juge; un délié fripon de bâtard, officieux, soigneux; un coquin qui hérite d’un coffre, un gredin qui serait entremetteur par manière de bon service, qui n’a en lui que de quoi faire un maraud, un pleutre, un lâche, un pendard; le fils et héritier d’une chienne dégénérée, et que je ferai geindre à coups de fouet si tu t’avises de nier la moindre syllabe de ce que j’ajoute à ton nom. »

50
Autant en emporte le vent, Margaret Mitchell
My dear, I don’t give a damn.

50
L’Attrape-cœurs, J.D. Salinger
I told him he didn’t even care if a girl kept all her kings in the back row or not, and the reason he didn’t care was because he was a goddam stupid moron. He hated it when you called him a moron. All morons hate it when you call them a moron.

50
Matilda, Roald Dahl.
« Espèce de limace ignare ! tonna Mlle Legourdin. Double zéro ! Ane bâté ! Triple buse ! »
Orange Mécanique, Anthony Burgess
« How ! How ! How ! Si ce n’est pas ce gros sac tout poicreux de Billy boy en poisonne. Que racontes-tu ? Grosse outre pleine de mauvaise huile, à mauvaises frites, graillon puant ! Viens t’en prendre un dans les camouilles, s’il te reste des camouilles ! Triste eunuque en gélatine ! »

50
Timequake (non traduit), Kurt Vonnegut
If your brains were dynamite there wouldn’t be enough to blow your hat off.

50
Comme il vous plaira, William Shakespeare
« Je souhaite que nous devenions, l’un pour l’autre, encore plus étrangers que nous ne le sommes »

50
Le lion et la licorne, George Orwell
He is simply a hole in the air.

1
La Source vive, Ayn Rand.
Don’t fool yourself, my dear. You’re much worse than a bitch. You’re a saint. Which shows why saints are dangerous and undesirable.”

1
Harry Potter et les Reliques de la Mort, JK Rowling.
« She is nuttier than squirrel poo. »

1
Perte d’haleine, Edgar Allan Poe
Sorcière ! vieille peau ! coquine ! soulagement au paroxysme de la douleur qui m’avait tout d’abord accablé. Je puits d’iniquité ! quintessence couperosée m’aperçus, après un essai, que la de l’abominable ! espèce, espèce de…

1
Janet’s Repentance, George Eliot
A deistical prater, fit to sit in the chimney-corner of a pot-house, and make blasphemous comments on the one greasy newspaper fingered by beer-swilling tinkers.

1
Macbeth, William Shakespeare
« Vous devez être femmes, — et pourtant vos barbes m’empêchent de croire — que vous l’êtes. »

1
Qui a peur de Virginia Woolf ?, Edward Albee
Je te vois couler dans le ciment, jusqu’au cou. Jusqu’au nez, ça fera moins de bruit.

1
Orgueil et préjugés, Jane Austen
« Il n’y avait pas un mois que je vous connaissais et déjà je sentais que vous étiez le dernier homme du monde que je consentirais à épouser. »

1
De l’importance d’être constant, Oscar Wilde
« Oui, oui, si ce n’est pas trop long. Je ne connais personne d’aussi lent, et pour quel résultat ! »
I never saw anybody take so long to dress, and with such little result.

1
Les contes de Canterbury, Geoffrey Chaucer
« Tu voudrais me faire baiser tes vieilles chausses, et me jurer que c’est une relique de saint, fussent-elles barbouillées par ton fondement ! 950 Mais, par la croix qu’a trouvée Sainte Hélène, j’aimerais mieux avoir tes couilles dans ma main au lieu de reliques et de saintetés ; laisse-les moi couper, je t’aiderai à les porter; on les enchâssera dans un étron de porc. »

1
Petit déjeuner chez Tiffany, Truman Capote
It should take you about four seconds to walk from here to the door. I’ll give you two.

1
Gatsby le magnifique, Francis Scott Fitzgerald
She’s not leaving me. Certainly not for a common swindler who’d have to steal the ring he put on her finger.

1
Le Portrait de Dorian Gray, Oscar Wilde
« Vous n’êtes rien sans votre art… Je vous aurais faite splendide, fameuse, magnifique ! le monde vous aurait admirée et vous eussiez porté mon nom !… Qu’êtes-vous maintenant ?… Une jolie actrice de troisième ordre ! »

1
Le soleil se lève aussi, Ernest Hemingway
I misjudged you… You’re not a moron. You’re only a case of arrested development.

1
La fenêtre panoramique, Richard Yates
You’re not worth the trouble it’d take to hit you. You’re not worth the powder it’d take to blow you up. You’re an empty, hollow fucking shell of a woman…

1
Les Aventures d’Alice au pays des merveilles, Lewis Carroll
« Vos cheveux ont besoin d’être coupés. »
« Your hair wants cutting »

1
Ulysse, James Joyce
If you see kay
Tell him he may
See you in tea
Tell him from me.

Si tu vois d d
Dis-lui que je l’é
Que je l’é o q
Ce sacré q q

1
En attendant Godot, Samuel Beckett
Critique !

1
Kim, Rudyard Kipling
« Tes tantes n’ont jamais eu de nez pendant sept générations. »

1
Vie et aventures de Martin Chuzzlewit, Charles Dickens
« Il ferait un très beau cadavre. »

1
Des Souris et des hommes, John Steinbeck
« J’pourrais te faire pendre à une branche d’arbre si facilement que ça ne serait même pas rigolo. »

1
Les lois de l’attraction, Bret Easton Ellis
“I only had sex with her because I’m in love with you.”

1
Un autre pays, James Baldwin
« People don’t have any mercy. They tear you limb from limb, in the name of love. Then, when you’re dead, when they’ve killed you by what they made you go through, they say you didn’t have any character. They weep big, bitter tears – not for you. For themselves, because they’ve lost their toy. »

1
La Métamorphose, Franz Kafka
« C’était une créature du patron, sans aucune dignité ni intelligence. »

1
Les Hauts de Hurlevent, Emily Bronte
« Vous m’apprenez maintenant combien vous avez été cruelle… cruelle et fausse.
Pourquoi m’avez-vous méprisé ? Pourquoi avez-vous trahi votre cœur, Catherine ? Je ne puis vous adresser un mot de consolation. Vous avez mérité votre sort. Vous vous êtes tuée vous-même. Oui, vous pouvez m’embrasser, pleurer, m’arracher des baisers et des pleurs : ils vous dessécheront, ils vous damneront.
 »

1
Le Fléau, Stephen King
I think you’re a taker. You’ve always been one. It’s like God left some part of you out when He built you inside of me.

1
No Country for Old Men, Cormac McCarthy
« You keep runnin’ that mouth and I’m goin’ to take you back there and screw you. »

1
The Ginger Man, J.P. Donleavy
« Some day you’ll show up when I’m back where I belong in this world. When I have what I ought to have. My due. And when you do. My gamekeepers will drive you out and away for good. Out. Away. Out. »

1
La Mort heureuse, Albert Camus
« J’ai envie de me marier, de me suicider, ou de m’abonner à L’Illustration. Un geste désespéré, quoi… »

1
Sur un air de navaja, Raymond Chandler
« You talk too damn much and too damn much of it is about you. »

1
Les Aventures de Sherlock Holmes, Arthur Conan Doyle
« Tu vois, mais tu ne regardes pas »

1
Anna Karénine, Léon Tolstoï
« He liked fishing and seemed to take pride in being able to like such a stupid occupation. »

1
Le Trône de fer, George R.R. Martin
L’homme est aussi inutile qu’un téton sur un plastron.

1
Skippy Dies, Paul Murray
As Jesus said to me once, Greg, what’s your secret? And I said, Jesus–study your notes! Get to class! Shave that beard! You show up to your first day on the job dressed like a hippie, of course they’re going to crucify you, I don’t care whose son you are . . . »

1
Engleby, Sebastian Faulks
« What a pair of frauds. »

1
La Ballade de l’impossible, Haruki Murakami
« Don’t feel sorry for yourself. Only assholes do that. »

1
La Bête qui meurt, Philip Roth
« Stop worrying about growing old. And think about growing up. »

1
Lucky Jim, Kingsley Amis
You bloody old towser-faced boot-faced totem-pole on a crap reservation.

1
Crime et châtiment, Fyodor Dostoevsky
« He was one of the numerous and varied legion of dullards, of half-animated abortions, conceited, half-educated coxcombs, who attach themselves to the idea most in fashion only to vulgarize it and who caricature every cause they serve, however sincerely. »

1
Sa majesté des mouches, William Golding
« You’re a beast and a swine and a bloody, bloody thief!« 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Oeufs à la neige

    Dans les grands classiques de la pâtisserie française, il y a les incontournables oeufs à la neige. A ne pas confondre avec l’île flottante! Lire la suite

    Le 08 octobre 2014 par   Meli
    CUISINE, RECETTES
  • Le grand bric-à-brac

    Voici un album découvert à la 25è heure du livre. J'ai très vite remarqué cette jolie couverture. Une sorcière et son balai dans un grand bric-à-brac au beau... Lire la suite

    Le 08 octobre 2014 par   Virginiie
    CULTURE, LIVRES
  • Crêpes épaisses aux pommes

    Ces crêpes épaisse fourrées aux pommes sont un vrai délice ! Servies chaudes, juste saupoudrées de sucre vanillé, c'est idéal pour changer des traditionnelles... Lire la suite

    Le 08 octobre 2014 par   Fimere
    CUISINE, RECETTES
  • Gone Girl au cinéma aujourd’hui

    En grand maître du cinéma américain, David Fincher signe avec le film Gone Girl, qui sort en salle aujourd’hui, un nouveau coup de génie : un thriller brillant ... Lire la suite

    Le 08 octobre 2014 par   Lemediateaseur
    CINÉMA, CULTURE
  • Dracula Untold

    L’Avis De Ric01a : ♥♥Nouveau remake de la fameuse histoire du Dracula de Bram Stoker, cette fois ci nous avons droit à Luke Evans (Le Hobbit, Bard)... Lire la suite

    Le 08 octobre 2014 par   Ric01a
    CINÉMA
  • Transition énergétique : les nouveaux objectifs de la politique énergétique

    Les députés achèvent la discussion de l'article 1er du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte. Un article consacré aux... Lire la suite

    Le 08 octobre 2014 par   Arnaudgossement
    ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE
  • C’est l’histoire d’un groupe : Led Zeppelin

    La leçon d’histoire du Professeur Gab aujourd’hui s’attaque à du lourd ! Après Bohemian Rhapsody de Queen, la génèse du stoner avec QOTSA et Kyuss, on apprend... Lire la suite

    Le 08 octobre 2014 par   Swann
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK

Ajouter un commentaire