Magazine Côté Femmes

Société : Dans un monde virtuel, féminité rime encore avec nudité – PLoS ONE

Publié le 27 décembre 2012 par Santelog

SOCIÉTÉ: Dans un monde virtuel, féminité rime encore avec nudité – PLoS ONEDans le monde virtuel de Second Life, les avatars féminins exposent leur nudité bien plus que les avatars masculins, remarque cette étude pittoresque de l'Université Laval, publiée dans l'édition du 26 décembre de PLoS ONE. Près d'un avatar féminin sur 2 est ainsi conçu… à moitié nu. Des conclusions qui suggèrent que débarrassée des contraintes d'environnement, climatiques ou culturelles, la nudité des femmes pourrait faciliter les interactions sociales ?

SOCIÉTÉ: Dans un monde virtuel, féminité rime encore avec nudité – PLoS ONELa manière de s'habiller ou se couvrir dépend du climat, de l'environnement, des contraintes physiques et culturelles. Ces chercheurs se sont donc amusés à étudier l'utilisation et la pratique de la nudité dans un monde virtuel débarrassé de toute contrainte. Pour cela, les auteurs ont analysé la façon dont sont habillés les avatars masculins et féminins dans le monde virtuel de Second Life, qui permet aux utilisateurs de choisir le sexe, l'apparence et les vêtements de leurs avatars, à partir de créations libres, plutôt que de se limiter des types de tenues prédéfinies.

Sur plus de 400 avatars de Second Life étudiés,

·  - 71% des avatars masculins couvrent, avec leurs vêtements, entre 75 et 100% de leur peau, alors que c'est le cas de seulement 5% des avatars féminins.

·   -47% des avatars féminins sont à moitié nues : Elles ne couvrent que 25 à 49% de leur peau avec leurs vêtements, vs 9% des hommes.

·  - La nudité (ou son contraire, la surface de peau couverte par le vêtement) apparaît indépendante de l'attractivité physique mesurée selon des critères de taille, tour de poitrine, de taille etc…

Des résultats qui, au-delà des stratégies d'égalité et des discours, confirment l'ancrage de l'image d'une femme dénudée, chez les hommes comme chez les femmes et, ici, le rôle prépondérant de la nudité dans les interactions sociales, et dans des contextes à la fois réel et virtuel, ajoutent les auteurs. Les mondes virtuels se révèlent ainsi des outils uniques pour étudier le comportement humain ou du moins des propensions humaines en dehors de toute contrainte.

Source: PLoS ONE doi:10.1371/journal.pone.0051921 December 26, 2012Virtually Naked: Virtual Environment Reveals Sex-Dependent Nature of Skin Disclosure

SOCIÉTÉ: Dans un monde virtuel, féminité rime encore avec nudité – PLoS ONELire aussi:SOCIÉTÉ: Il, elle, lui, le langage représentatif de la place des femmes? - 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire