Magazine Football

Knockaert, ce frenchie suivi par Arsenal

Publié le 27 décembre 2012 par Yannc83

Anthony KnockaertArsène Wenger aurait fait part de sa volonté de recruter l’ancien attaquant de Guingamp, Anthony Knockaert. Celui-ci fait désormais les beaux jours du club de Leicester City, actuel candidat à la montée en Premier League.

Passé par le centre de formation du RC Lens, Anthony Knockaert figure donc dans le viseur d’Arsenal. Sous contrat avec Leicester jusqu’en juin 2015, qu’il avait rejoint l’été dernier, le milieu offensif international Espoirs français a tapé dans l’œil du manager Arsène Wenger. Depuis le début de saison, les Gunners auraient supervisé plusieurs fois l’ancien Guingampais qui aurait pu également rejoindre Montpellier l’été dernier et découvrir la Ligue des Champions.

Mais l’ancien joueur de Guingamp a finalement choisi de rejoindre le modeste club de Leicester, l’une des têtes d’affiche du Championship, la deuxième division anglaise. Où il s’éclate désormais, lui le supporter de Manchester United, qu’il rêve de rejoindre un jour. En attendant, il fait ses gammes dans le très difficile Championship où il découvre l’ambiance du foot anglais et le jeu local : « En Angleterre, ça va tellement vite… Il y a énormément d’intensité, ça va vraiment à 2000 à l’heure. Sans vouloir faire injure à la Ligue 2 française, ici, le niveau est plus relevé. Et puis il y a l’ambiance! Les supporters sont à fond: si on joue à 15h, ils sont tous au stade à 12h. Ça pousse forcément les joueurs à se surpasser. C’est fabuleux! C’est un pays qui aime vraiment le football », a-t-il d’ailleurs confié à Sipa.

D’ailleurs, le jeune international espoirs français âgé de 20 ans, ne cache pas son amour pour l’Angleterre. C’est pour cette raison qu’il a refusé Montpellier :   »Ce qui m’attirait vraiment, c’est cette intensité. Je suis quelqu’un qui aime l’effort. Alors, l’Angleterre, c’est parfait pour moi. Il y a un type de jeu qui me convient bien » poursuit le joueur des Foxes qui s’est retrouvé tout de même là par hasard quand son club trop gourmand, a découragé Nicollin and Co. Du coup Leicester s’est manifesté et il n’a pas hésité.

La Premier League avec Leicester ou Arsenal ?

« Je me suis très bien adapté en Angleterre, j’ai été très bien accueilli. En plus, on s’entend tous très bien dans l’équipe. Je joue de plus en plus depuis quelques matches, j’ai marqué deux buts venus d’ailleurs. Si j’ai tenté ces frappes, c’est la preuve que je me sentais en confiance. On a une super équipe. Après, on verra comment ça se passera mais, pour le moment, on est 2e, on est en course pour une accession en Premier League. La saison dernière, ils ont eu une période creuse, où ils n’arrivaient pas à enchaîner les victoires. Mais, à mon avis, on a une grosse ossature et tout le monde tire dans le même sens. Franchement, avec cette équipe, je sens qu’on peut faire quelque chose. » précise le joueur français.

Sur le papier, Leicester City dispose d’un effectif qui peut lui permettre de retrouver l’élite qu’il a quitté en 2004. Revendu en 2010 à un consortium Thaïlandais, le club qui a remporté la League Cup en 1997 et en 2000, dispose désormais de moyens financiers qui lui a permis de renforcer son groupe. Avec Kasper Schmeichel (international danois et fils de Peter, la légende de Manchester United), Ritchie De Laert (international belge), Paul Konchesky (international anglais), Andy King (international gallois), Paul Gallacher (international écossais), Sean St Ledger (international irlandais), Jeffrey Schlupp (international ghanéen) ou David Nugent (international anglais), Leicester City peut se montrer ambitieux alors qu’après 24 journées, il occupe la 5eme place du classement, qualificative pour les play-offs d’accession.

Knockaert, lui,  pourrait peut être découvrir la Premier League avant le reste de l’effectif si Arsenal confirme son intérêt pour le joueur français. En attendant, il continue de découvrir la vie à l’anglaise. « Je comprends pas mal. Si on me parle doucement, j’arrive à répondre. Mais bon, dans l’effectif, il y a pas mal de nationalités différentes. Notamment, il y a un Gallois, je ne comprends rien à ce qu’il me raconte! (rires) » conclut-il. A Arsenal, il n’aura pas de problème de langue….

embedded by Embedded Video

YouTube Direkt



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Yannc83 9112 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines