Magazine Animaux

Les premiers massacres de dauphins

Par Recrrr

Les premiers massacres de dauphins 


Au japon, afin d'alimenter le marché de la viande de baleine en produits de substitution et de répondre aux demandes en captifs frais, les japonais massacrent les dauphins
une première chasse au rabattage eut lieu à Iki en 1979.
Ils les massacrent pour leur viande, et pour le spectacle. Un dauphin destiné aux parcs aquatiques se revend jusqu'à 150 000 $ !  Cette formulation peut choquer, révolter, et pourtant.  les pêcheurs de la baie de Taiji capturent chaque année des milliers de dauphins, c'est avant tout pour satisfaire la demande qui émane des delphinariums du monde entier. source marketing insolite
Les premiers massacres de dauphins
Les premiers massacres de dauphins
Autant dire que c'est une vraie manne pour les pêcheurs, une activité plus que lucrative, un véritable business, entretenu par des parcs qui prétendent mener des spectacles "éducatifs
Des centaines de dauphins furent égorgés sur une plage spongieuse de sang. L'année suivante, un autre massacre, comprenant cette fois des pseudorques parmi les victimes.
Les premiers massacres de dauphins
La scène fut filmée par des caméras indiscrètes et enfin, l'information circula et fit scandale au niveau international. Tout s'arrête jusque en 1987, date à laquelle le Marine World Africa (USA) passe à son tour commande de dauphins et de pseudorques.
Les premiers massacres de dauphins
L'horreur filmée à Port Futo 

Pourtant, la pêche menée au port de Futo, dans la péninsule d'Izu, a pu être filmée en cachette par l'association japonaise IKAN. Ces images furent montrées à la Conférence de la CITES de juin 2000 à Adélaïde : les délégués japonais, blêmes de honte, durent quitter la salle. 

La cassette vidéo , aujourd'hui disponible sur simple demande, nous permet de reconstituer les étapes de cette boucherie atroce et d'imaginer comment elle se répète chaque année, sur plusieurs plages japonaises....  
source http://www.dauphinlibre.be/futo.htmhttp://www.dauphinlibre.be/futo.htm


Les pêcheurs partent en mer. Une bonne centaine de dauphins sont repérés, isolés, rassemblés, poussés par des filets vers les rives d'une petite baie peu profonde. Une quinzaine d'hommes, équipés de combinaison de plongée et de tubas, repèrent les spécimens destinés aux deux principaux clients du jour, à savoir les delphinariums

Les prix offerts sont plus élevés et aussitôt, une nouvelle chasse est menée. Quatre-vingt dauphins sont hissés vers la plage. Quinze sont mis de côté pour le delphinarium américain, tandis qu'à quelque mètres, les autres agonisent sous le soleil en se vidant de leur sang, parfois écorchés vifs.... Depuis 87, la machine s'est emballée et de nouveaux massacres ont eu lieu à Ito, puis à Iki en 1993, à Futo en 1996, à Taiji en 1999 et ce ne sont là que les chasses connues. Les pêcheurs ont appris à se montrer discrets. Cindy Si vous cherchez une idée cadeau original, vous pourrez trouver ce que vous cherchez.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Recrrr 132 votes Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte