Magazine Culture

Les vampires de Chicago, tome 6: Morsure de sang froid de Chloé Neill

Par Kllouche

Couverture Les Vampires de Chicago, tome 06
  • Informations:

Editeur: MiladyParu le 25 janvier 2013420 pages8,20 Euros

  • Résumé:
Lorsqu'un surnaturel décide de s'emparer d'un ancien artefact détenant le pouvoir de libérer le mal et de dévaster le monde, c'est Merit qui se lance à poursuite. Mais la jeune vampire est elle-même traquée. L'un de ses ennemis est bien déterminé lui aussi à mettre la main sur le précieux trésor. Dans ce combat, pas de pitié. Pas de régles. Aucune vie ne sera épargnée. La chasse est ouverte.
  • Mon avis: (attention spoilers!)

Chloé Neill nous a habitués à d'excellents tomes avec la saga les vampires de Chicago. Un univers original pour de la bit-lit, des intrigues toujours prenantes, des personnages incroyablement attachants, beaucoup d'humour et de cynisme, tout cela nous rendant accro aux aventures de Merit et Ethan.
Et là, tome 6: catastrophe.
Malgré le fait que ce roman devrait se passer de commentaires, je vais quand même essayer d'étayer ma critique.  
First of all, l'histoire (ou plutôt les histoires):
- Cette fois-ci l'intrigue tourne autour de deux personnages clefs depuis le début de la saga: Tate Seth, le (ex-) maire de Chicago qui a joué un grand rôle dans l'intégration des vampires à la ville, et Mallory Carmichael, la meilleure amie et sorcière de Merit. On découvre du premier qu'il cache bon nombre de secrets, notamment sa véritable nature. Et là, je ne comprend pas pourquoi l'auteur s'est sentie de nous inventer un truc pareil. Ni lui, ni son autre lui ne m'ont plu. Et puis, les multiples rebondissements sont... trop multiples. On n'y croit pas une seconde. Aucune crédibilité dans ce personnage. C'est un peu pareil pour Mallory. Comment un jeune femme équilibrée peut changer autant en si peu de temps. L'excuse qui nous est donnée ne m'a absolument pas convaincue. Et quand finalement elle se fait arrêter, madame regrette ses actions et sa seule punition consiste à faire la plonge?? Euh... elle n'est pas sensée avoir saccagé la ville dans l'épisode précédent??
- Ensuite, un des aspects que j'aime le plus dans cette saga est l'introduction d'une véritable trame "politique". Or, dans ce tome, ça part un peu en vrille. Bon, c'est toujours intéressant de voir comment Ethan et Malik doivent jouer sur plusieurs tableaux pour maintenir/détruire des alliances. Mais ça devient quand même un peu n'importe quoi. En fait, je dirai que l'auteur veut faire dan le trop complexe, si bien que ce n'est plus cohérent par rapport à ce qui aurait du arriver dans la réalité. Mais la toute fin du roman laisse pressentir des jours pour le moins compliqués pour nos héros. Et j'ai hâte de lire ça!
- Enfin, à la fin du tome 5, Merit et Ethan se retrouvent chaleureusement. On aurait donc pu naïvement croire que dans ce tome, les deux amoureux allaient enfin former un 'vrai' couple qui s'assume. Dans vos rêves! Comme le dit si bien Lindsay, les deux coquins sont coincés dans une phase de "pré-relation". Ils continuent à se tourner autour s'en jamais franchir le pas d'être "en couple". (Je vous passe l'excuse qu'a trouvé Ethan pour s'éloigner ici de Merit. franchement, il vaut mieux oublier...)Fort heureusement, il faut croire que l'auteur a compris que ça ne pourrait pas durer éternellement. Et par on ne sait trop quel miracle, elle réussit ENFIN à débloquer la situation ... A LA TOUTE DERNIÈRE PAGE ! (> Du coup, j'ai hâte de lire le tome 7 pour voir comment ça va évoluer)
Je rajouterai également que Jonah (mon p'tit chou!) et Catcher m'ont énormément manqué. Compte tenu de la tournure des évènements, le copain de Mallory aurait logiquement dû être beaucoup plus présent. Pour Jonah, j'aurai plutôt pensé qu'il allait complètement disparaître. Au lieu de quoi, il devient le petit toutou de Merit à rappliquer dès qu'elle l'appelle. Je n'aime pas ça. Je n'aime pas ça du tout...
En revanche, ce que j'aime beaucoup, c'est l'écriture de Chloé Neill. Elle a une façon d'écrire tout à fait plaisante. C'est dynamique et fluide. Il y a un équilibre bien dosé entre dialogue et narration. Bref, un plaisir.
Je préfère me dire que ce tome était un tome de transition, que Chloé Neil en avait juste besoin pour amener les changements qui s'opèrent dans le fonctionnement de la politique vampirique. On oublie l'intrigue ridicule, le méchant qu'à moitié méchant (c'est le cas de le dire), la mythologie à mourir de rire, les rebondissements dans la relation entre Merit et Ethan complètement inutiles et lassants, et on repart du bon pied pour le tome 7 (vous l'aurez compris).
Sauf que non. Le tome 7 vient tout juste de sortir en VO. Par conséquent, il va falloir attendre très longtemps avant son arrivée en France. Ce qui veut dire qu'on va avoir le temps de ressassé les erreurs de ce tome 6. Misère !7/10C'est Merit &Ethan, je n'ai pas le coeur à leur mettre moins...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kllouche 721 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines