Magazine Cinéma

Cinéma : Quartet, une belle comédie accompagnée de musique : Victoria Okada pour Resmisica !

Par Halleyjc

Cinéma : Quartet, une belle comédie accompagnée de musique : Victoria Okada pour Resmisica !Dans Beecham House – nommé ainsi en hommage au chef d’orchestre britannique Thomas Beecham – c’est l’effervescence. Les pensionnaires, anciens musiciens et chanteurs retraités, préparent le gala annuel, peut-être le dernier, dont la recette permettra de maintenir le bon fonctionnement de la maison menacée de fermeture. Parmi eux, Reggie, Wilf et Cissy, chanteurs d’opéra qui formaient dans leur jeunesse un quatuor célèbre avec une autre cantatrice légendaire, Jean… Et justement, cette dernière y débarque un jour. Elle est constamment habitée par une honte de ne plus être à la hauteur de son art, comme au temps de sa gloire. Si Reggie, ex-mari de Jean, ne supporte pas de côtoyer cette artiste si fière, c’est qu’il a toujours cru qu’elle l’avait trahi. Malgré tout, la maison de retraite ne cessant de péricliter, lui et ses deux complices décident de convaincre Jean de chanter au gala avec eux le quatuor « Bella figlia dell’amore » de Rigoletto, de Verdi

Cinéma : Quartet, une belle comédie accompagnée de musique : Victoria Okada pour Resmisica !Pour son premier film derrière la caméra, Dustin Hoffman a choisi l’adaptation d’une pièce de théâtre éponyme de Ronald Harwood (également scénariste du film Pianiste de Roman Polanski) illustrée par de belles musiques, au grand bonheur des mélomanes.

Cinéma : Quartet, une belle comédie accompagnée de musique : Victoria Okada pour Resmisica !

Dès les premières images, on entend

  • des extraits de La Traviata (Libiamo ne’lieti calici, fantaisie pour clarinette) et
  • de Rigoletto (La donna è mobile)
  • de Verdi, et tout au long du film,
  • Le cygne (Saint-Saëns),
  • A Sylvia (Schubert),
  • Toccata et fugue en ré mineur (J.-S. Bach),
  • Menuet du Quintette en ré majeur (Boccherini),
  • Menuet de la Symphonie n° 100 « militaire » et
  • Quatuor « Le lever du soleil » en si bémol majeur (Haydn)… mais également
  • Czardas de Vittorio Monti, et surtout,
  • des extraits de l’opérette « so british » The Mikado de Gilbert et Sullivan : « Titwillow », « Flowers that bloom in the spring », « So, please you sir, we much regret », « Three little maids from school ». Lorsque Jean prend possession de sa chambre, elle fait tourner un vieux 33 tours Decca pour écouter
  • des airs de Verdi. Toutes ces musiques, certaines arrangées pour l’occasion, accompagnent de très belles images, autre point fort du film.

La simplicité du scénario, émouvant, privilégie la magnifique performance des acteurs jouant les rôles principaux, mais ce qui ravit en outre le spectateur-mélomane, c’est la présence, dans de petits rôles, en l’occurrence des pensionnaires de Beecham House, de vrais musiciens retraités : anciens membres d’orchestres britanniques et anciens chanteurs reprennent leurs partitions pour jouer pour de vrai ; on voit dans le générique de fin leur photo lorsqu’ils étaient en activité, avec leur titre. Si nous devions citer un petit bémol « musical », ce serait l’enregistrement qui couvre la scène finale (le hall de la maison de retraite transformé en salle de concert rappelle le cadre d’un petit théâtre traditionnel) : la voix de Pavarotti est tellement reconnaissable que l’on a tendance à l’écouter en se détachant totalement de l’histoire…

Cinéma : Quartet, une belle comédie accompagnée de musique : Victoria Okada pour Resmisica !Cinéma : Quartet, une belle comédie accompagnée de musique : Victoria Okada pour Resmisica !Cinéma : Quartet, une belle comédie accompagnée de musique : Victoria Okada pour Resmisica !Cinéma : Quartet, une belle comédie accompagnée de musique : Victoria Okada pour Resmisica !

A 75 ans passés, âge où il pourrait intégrer Beecham House, Dustin Hoffman porte un regard tendre sur la vieillesse en rendant hommage à la musique. Un très beau film que tous les mélomanes se doivent de courir voir en salle obscure.

Crédit photographique : Kerry Brown © Headline Pictures (Quartet) Limited 2012

À propos de Victoria Okada

Née à Kobe, Japon, où elle a obtenu un premier prix de piano à l’Université de Musique d’Osaka, Victoria Okada est titulaire d’un doctorat de musicologie – histoire de la musique (Université Paris IV – Sorbonne) et membre de la Société française de Musicologie. Outre ResMusica.com, elle tient des chroniques musicales sur différents revues et magazines, dont La France, seule revue japonaise entièrement consacrée à la langue et la culture française ainsi qu’à la francophonie, fondée il y a 85 ans. Traductrice spécialisée dans la musique, dans les beaux-arts et plus largement dans la culture, elle collabore notamment avec l’Ecole Normale de Musque de Paris et divers musées français et japonais. Elle prépare actuellement la version japonaise de quelques ouvrages musicaux de la Collection « Que sais-je ? » ainsi qu’un recueil d’essais de compositeurs et musiciens japonais en français.  Elle est par ailleurs connue comme traductrice de nombreuses bandes dessinées. Certains ouvrages qu’elle a (co-)traduits sont régulièrement nominés au Festival international d’Angoulême et l’un d’eux a obtenu le Prix Patrimoine en 2009.  Elle vit à Paris depuis plus de 20 ans.

http://www.resmusica.com/author/vokada/

Bientôt on l'espère à la Salle Loison au MOULE seul cinéma que je fréquente. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Cinéma : Quartet, affiche, photos et bande annonce

    À 75 ans, l’acteur américain Dustin Hoffman réalise sa première comédie, un huis clos dans une maison de retraite britanniqueSynopsis : À Beecham House,... Lire la suite

    Le 30 mars 2013 par   Framboise32
    CINÉMA, CULTURE
  • Mademoiselle Julie

    Lors de ma critique publiée il y a quelques mois de Diplomatie, l'adaptation par Volker Schlöndorff d'une pièce qui avait cartonné, je disai... Lire la suite

    Le 09 septembre 2014 par   Filou49
    CINÉMA, CULTURE
  • Enemy, critique

    Écrit par Manon le 10 sept 2014 dans Actualité de la critique | Aucune réponse. Cinquième long métrage du réalisateur québecois Denis Villeneuve, Enemy est l’un... Lire la suite

    Le 10 septembre 2014 par   Cinematon
    CINÉMA, CULTURE
  • Festival du cinéma américain de Deauville – Jour 4

    Un début incertain pour cette nouvelle belle journée de festival avec Uncertain Terms. Un bon plat de moules-frites, car mine de rien, on est en Normandie. Lire la suite

    Le 09 septembre 2014 par   Bobby
    CINÉMA, CULTURE
  • Mademoiselle Julie

    Mademoiselle Julie (Miss Julie) est un film de Liv Ullmann Date de sortie : 10 septembre 2014 Casting : Jessica Chastain, Colin Farrell, Samantha Morton, Nora... Lire la suite

    Le 09 septembre 2014 par   Nivrae
    CINÉMA, CULTURE
  • Party Girl, caméra d’or du dernier festival de Cannes

    Caméra d’or au dernier festival de Cannes, Party girl est un film réalisé par trois jeunes cinéastes prometteurs : Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel... Lire la suite

    Le 08 septembre 2014 par   Tempscritiques
    CINÉMA, CULTURE
  • Premier weekend à Deauville 2014

    Le weekend dernier, le Festival du Film Américain de Deauville a inauguré sa 40e année et on y a fait un petit tour avec un bon début de compétition et déjà... Lire la suite

    Le 09 septembre 2014 par   Fredp
    CINÉMA, CULTURE

Ajouter un commentaire