Magazine Bd

Séverine Gauthier et Jérémie Almanza – Cœur de pierre

Par Yvantilleuil

Séverine Gauthier et Jérémie Almanza - Cœur de pierreAyant beaucoup aimé Garance de Séverine Gauthier, j’ai immédiatement été attiré par cet album de la collection Jeunesse des éditions Delcourt.

Derrière cette splendide couverture se dissimule une histoire d’amour à sens unique entre deux personnages que tout oppose. Il y a tout d’abord ce petit garçon au regard triste, né avec un cœur de pierre, incapable d’éprouver le moindre sentiment et condamné à l’indifférence dès sa naissance. Mais il y a également cette petite rousse au cœur d’artichaut, qui répand le bonheur et la bonne humeur autour d’elle par son sourire. Puis il y a cette rencontre…

« Ce fut un coup de foudre, elle aima tout de lui :
les rides sur son front, ses yeux tristes et sans vie.
Elle fut envahie d’une étrange douceur,
sentit ses joues rosir et ses genoux trembler,
tandis que doucement des frissons de chaleur
parcouraient sa peau claire. Elle n’osait bouger. »

Lorsque leurs chemins vont se croiser, elle décide d’offrir son cœur à ce garçon, effeuillant jour après jour son petit artichaut, pourtant si fragile et délicat. Ce conte illustré narre donc l’histoire d’un coup de foudre qui se heurte à l’indifférence d’un cœur de pierre, incapable d’éprouver quoi que ce soit.

« Elle ouvrit sa poitrine et en sortit son cœur
et tandis qu’il battait dans le creux de sa main,
Elle fut étonnée de n’avoir pas plus peur
Au moment de l’offrir pour toujours à quelqu’un. »

Si la narration riche en métaphores et dépourvue de dialogues parlera surtout aux plus grands, cette histoire incroyablement triste et belle ravira également les plus jeunes. Mes enfants ont en tout cas étés conquis par cette fable poétique sur l’amour, sublimée par les illustrations de Jérémie Almanza. Ce graphisme de toute beauté rend d’ailleurs tout texte quasi superflu et plonge le lecteur dans un monde onirique envoûtant où l’amour cherche désespérément à se forger une petite place. Si les dessins forcent l’admiration, c’est surtout la colorisation qui joue un rôle clé dans ce récit qui oppose l’univers rose orangé débordant d’amour de la fillette à celui triste et plus sombre du garçon au cœur de pierre. En développant un univers graphique propre à chacun des personnages, le véritable amour consiste ensuite à essayer de mélanger les couleurs afin d’en créer de nouvelles…

Ah que l’amour peut être beau, mais parfois cruel… Un coup de cœur… même s’il est de pierre…

coeur de pierre

Ils en parlent également : Noukette, Jérôme, Cristie, Zaelle, Belzaran, Moka

Découvrez également le blog de Séverine Gauthier

bd du mercredi Allez découvrir les autres BDs du mercredi sur le blog de Mango !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yvantilleuil 3244 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines