Magazine Santé

La VITAMINE D réduit l'inflammation dans l'asthme sévère – The Journal of Allergy and Clinical Immunology

Publié le 22 mai 2013 par Santelog @santelog

La VITAMINE D réduit l'inflammation dans l'asthme sévère  – The Journal of Allergy and Clinical ImmunologyC’est un premier résultat de laboratoire, obtenu sur des globules blancs de patients asthmatiques, mais la vitamine D pourrait bien aider à contrôler les symptômes de l’asthme sévère, en réduisant les niveaux d’une molécule inflammatoire responsable. Les résultats de cette étude britannique, publiée dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology doivent donc encore être confirmés sur l’Homme.

L’asthme est causé par une inflammation des voies respiratoires, liée à un dysfonctionnement du système immunitaire. En théorie, le système immunitaire considère par erreur les allergènes comme une menace et déclenche une inflammation des poumons et des voies aériennes.

Les chercheurs du King’s College London, de la Queen Mary, University of London et du NHS Foundation Trust ont regardé, en laboratoire, si une supplémentation en vitamine D a un effet sur les niveaux d’une molécule, IL-17A, associée avec la réponse immunitaire et produite, précisément, par un type de globules blancs (lymphocytes T auxiliaires appelés TH17) chez les personnes souffrant d’asthme. IL-17A va aggraver l’asthme et réduire la capacité des patients à répondre à un traitement standard pour l’asthme sévère – corticoïdes oraux (stéroïdes).

De précédentes études avaient montré que la vitamine D pouvait influencer les cellules T de patients atteints d’asthme sévère, et affecter TH17.

Ici, les chercheurs ont prélevé le sang de 10 adultes sains et 28 patients atteints d’asthme modéré à sévère, dont 18 avec échec au traitement stéroïde oral. Ils ont extrait des globules blancs, dont les cellules T, augmenté le nombre de globules blancs en laboratoire, avec ou sans vitamine D et stéroïde et évalué les niveaux de IL-17A.

Les auteurs constatent que la vitamine D réduit les niveaux d’IL-17A produite par les cellules de personnes asthmatiques, dont de patients chez qui les traitements de première intention– comme les corticostéroïdes par voie orale (ou stéroïdes)- avaient échoué :

·   Les globules blancs de personnes asthmatiques présentent des niveaux plus élevés d’IL-17A que ceux des patients non asthmatiques.

·   Les globules blancs de personnes asthmatiques résistantes aux stéroïdes présentent les niveaux les plus élevés d’IL-17A.

·   Le traitement des globules blancs par la vitamine D réduit la production d’IL-17A.

L’étude suggère ainsi, en laboratoire, un effet de la vitamine D sur les niveaux de la molécule inflammatoire IL-17A, mais il est un peu tôt pour considérer la vitamine D comme un traitement de l’asthme. Cet effet positif constaté sur des lignées de cellules en laboratoire ne garantit pas qu’une supplémentation en vitamine D permettra d’améliorer les symptômes d’asthme. Des essais cliniques doivent encore être menés. 

Une récente étude, publiée en avril dernier dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism (JCEM) avait également suggéré des bénéfices de la vitamine D sur la respiration et le rétablissement de la fonction pulmonaire chez les patients tuberculeux, voire même des effets préventifs.

Source:The Journal of Allergy and Clinical Immunology online 17 May 2013doi:10.1016/j.jaci.2013.03.037Enhanced production of IL-17A in patients with severe asthma is inhibited by 1α,25-dihydroxyvitamin D3 in a glucocorticoid-independent fashion (Visuel © Minerva Studio – Fotolia.com)

La VITAMINE D réduit l'inflammation dans l'asthme sévère  – The Journal of Allergy and Clinical Immunology
Accéder aux dernières actualités sur la Vitamine D, l’Asthme

Lire aussi : TUBERCULOSE: La vitamine D améliore la fonction pulmonaire -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 62405 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine