Magazine Culture

Célébration de la digetion lente

Publié le 22 mai 2013 par Orlandoderudder
22 mai 2013

Célébration de la digestion lente.
la digestion lente élève l'humanité à la tendre indolence harmonieuse et féconde. Ô qui dira la grâce de l'ntestin si long qu'on dirait un python pépère et bienveillant? Un gros python flemmard niché chaleureusement au creux tiède et si doux de la ventralité?
Et c'est ce serpent-là, Kundalini moins nul, qui nous rend accessible à l'ébahissement!
  C'est en digestion lente que s'active l'art de vivre et celui de penser tandis qu'on ne fout rien que vivre et exister: la sérendipté est un fait stomacal. Le germe du génie ou du bon temps qui passe! Ô paresse à l'extase construite par nos présence, à la joie d'être là et pas qu'un peu, mais plein!
  Digestion, mon amour, mon repos, ma certitude d'être! Ô musique savoureuse des gargouillis du bide! Sois bénie par la vie qui sait vaincre la faim!
Digestion merveilleuse, ô vieil art ancestral, tu incites à la paix et tu nous rends heureux! je dis alleluia, évohé, tralala je dis même hosanna et youpi, tabada, pouet-pouet et puis vivat, cris de joie paresseux sur un fauteuil assis murmurés in petto pour demeurer béat. Notez l'anacoluthe, parce que ça fait joli, et sachez vivre heureux en digérant heureux!

Célébration de la digetion lente

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Orlandoderudder 295 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines