Magazine Sortir

Rituel pour une métamorphose mise en scène de Sulayman Al-Bassan à la Comédie-Française

Publié le 23 mai 2013 par Marie-Laure Barbaud

 D'après le texte de Saadallah Wannous   http://s2.lemde.fr/image/2013/05/04/534x0/3170981_7_5a81_denis-podalydes-et-julie-sicard-dans-rituel_1a1301ba79624f6bbf82d684478270b9.jpg

L.M : Rituel pour une métamorphose mise en scène de Sulayman Al-Bassan

   « Désormais, je suis un conte. On ne peut pas tuer les contes ».

Avec Rituel pour une métamorphose de Saadallah Wannous, la Comédie-Française offre pour la première fois son plateau à une œuvre syrienne portée par un metteur en scène koweïtien, Sulayman Al-Bassan.

La pièce donne à voir un Damas de la fin du XIX ème siècle où règnent l’hypocrisie et la dépravation, une société syrienne gangrénée par des luttes intestines : Mufti, Cheik, Gouverneur, s’affrontent pour un pouvoir qui se veut absolu. Sous les dorures des palais et dans le calme mensonger des alcôves, les personnages n’hésitent pas à utiliser humiliations, emprisonnements et tortures pour asseoir leur domination toute masculine.

Pourtant un « tremblement de terre » va détruire la fausse quiétude de la ville et mettre à jour les hypocrisies et les vices des hommes de pouvoir : une femme. Superbement interprétée par Julie Sicard, Mou’mina se métamorphose en Almâssa, la prostituée, le diamant. En décidant seule de sa déchéance, elle revendique avec force sa liberté et son désir. Elle perce les cœurs, les âmes perverties et bouscule les ordres préétablis. Les faux-semblants craquent à l’instar du décor qui se déchire. Le monde souterrain de la transgression se donne à voir dans la violence de ses excès. Il faut alors faire taire cette voix qui s’élève, ce corps qui clame son désir, cette bouche qui appelle à la vérité. Par la fatwa. Parla mort.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marie-Laure Barbaud 333 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte