Magazine Amérique latine

Opération automnale de relance tous azimuts [Actu]

Publié le 23 mai 2013 par Jyj9icx6

Opération automnale de relance tous azimuts [Actu] Hier, la Présidente argentine a annoncé une nouvelle série d'augmentations des allocations et minimums sociaux à une date peu habituelle (en général, ces annonces se font à la rentrée, pas à la fin mai).
En résumé :
La AUH (Asignación Universal por Hijo, allocation familiale versée à tous, de création récente, à l'intention des travailleurs ou chômeurs dépourvus de sécurité sociale) passe en juin de 340 à 460 pesos par mois, ce qui représente un peu plus de 13% du revenu moyen des parents allocataires. La AUH est soumise à diverses obligations de suivi médical et de scolarisation des enfants.
Les autres allocations, soumises à plafond de ressources et distribuées aux salariés déclarés, de création beaucoup plus ancienne, sont elles aussi revalorisées. Pour les classes sociales les plus modestes, l'allocation est du même montant que l'AUH.
Augmentent également les allocations de naissance, d'adoption et de mariage dont la dernière revalorisation remonte à 2007. La prime scolaire, versée d'ordinaire seulement à la rentrée, sera doublée cette année : 2,6 millions d'enfants donneront droit en juin à un nouveau versement de 340 pesos. Sur ce point, de toute évidence, on est bien en année électorale !
L'aide que l'Etat verse aux familles des retraités pour faire face aux frais des obsèques augmente elle aussi, elle passe de 1800 pesos à 4000 pesos à partir de juin.
Enfin, un changement de taille est institutionnalisé : l'AUH sera désormais versée aux mères et non plus aux familles parce que le Gouvernement prend en considération les abandons de famille de la part des pères, ce qui laisserait supposer que l'Argentine prend le chemin de l'Europe, avec des pères qui font de plus en plus défaut. Ce n'est pas une bonne nouvelle pour le pays. On sait en Europe les ravages que produit dans la société l'augmentation exponentielle du nombre de familles monoparentales.
Même si on ne peut que se réjouir pour les bénficiaires de ces mesures, il semble clair qu'elles ont un caractère électoraliste, sans quoi elles auraient été annoncées à la rentrée, à la date habituelle. De fait, et dans la foulée, la Présidente a aussi présenté un plan Mirar para Cuidar (Regarder pour Faire attention) qu'elle a confié aux mouvements politiques qui la soutiennent, dont la fameuse Campora, qui rassemble la jeunesse kirchneriste et que conduit son fils Máximo. Il s'agit de surveiller les prix dans les grandes surfaces pour s'assurer que l'accord de gel annoncé avant-hier (voir mon article sur le sujet) sera bien respecté. Une mission qui aurait dû être confiée à une instance paritaire ou au contrôle direct de l'Etat. On est en campagne électorale, et voilà tout ! Opération automnale de relance tous azimuts [Actu]
Pour aller plus loin : lire l'article de Página/12 (pro-Kirchner) sur les augmentations sociales lire l'article de Clarín (anti-Kirchner) sur le même sujet lire l'article de Página/12 sur le plan Mirar para Cuidar lire l'article de Clarín sur ce plan lire le communiqué officiel émis par la Salle de Presse de la République Argentine.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2566 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte