Magazine Environnement

Réconciliez-vous avec le liseron !

Par Gilles24 @osmosebio

Le liseron est l'ennemi de beaucoup de jardiniers. Il est vrai qu'il est particulièrement difficile de se débarrasser de cette plante envahissante.

Mais, apprenons déjà à mieux connaître le connaitre...

Qu'est-ce que le liseron ?

Liseron

Le liseron est une vivace rampante dont les feuilles sont caduques. Il fait partie de la famille des convolvulacées.

En France, on rencontre principalement 3 espèces de liserons appartenant à 3 genres distincts : le liseron commun (Ipomea purpurea), le liseron des champs (Convolvulus arvensis) et le liseron des haies (Calystegia sepum).

Le liseron aime à s'enrouler autour des plantes avoisinantes, les étouffant et les privant ainsi de lumière et d'une partie des éléments nutritifs présents dans le sol.

Mais le liseron ne se trouve pas là par hasard...il peut même s'avérer utile !

Les vertus du liseron

Au jardin

Une plante indicatrice

Le liseron indique un sous-sol tassé et une terre riche en azote. Il s'installe notamment sur les sols manquant de silice afin justement de remédier à ce manque...

Un plante très mellifère

Fleurissant de juin à octobre, le liseron attire de nombreux insectes pollinisateurs (dont les abeilles qui sont friandes de ses fleurs au parfum d'amande), favorisant ainsi les productions de fruits et de légumes fruits (tomates, concombres, poivrons, aubergines, courges...).

Une plante-engrais

Grâce à ses racines plongeantes, le liseron est une plante riche. La plante entière (sans les racines) séchée pourra être apportée au compost qu'elle enrichira en azote et divers oligo-éléments.

En phytothérapie

Le liseron contient notamment des glucosides, des tanins et des mucilages.

Ces composants actifs sont extraits des sommités fleuries (en été) ou des rhizomes (à l'automne) pour en faire des préparations aux vertus laxatives et diurétiques.

Les feuilles de liseron écrasées et appliquées sur les furoncles les font éclater.

D'accord, mais je souhaite quand même l'éliminer (au moins en partie)

Les opérations de binage ou de sarclage, en coupant ses rhizomes, multiplient le liseron...Il faut donc appliquer d'autres méthodes pour en venir à bout...

Sous-solage

Les rhizomes du liseron plonge en profondeur dans un sous-sol tassé. Les agriculteurs ont souvent recours au sous-solage pour décompacter le sous-sol et éliminer ainsi le liseron.

Vinaigre au pied

Verser du vinaigre au pied du liseron en viendrait à bout...N'ayant jamais testé cette méthode, vos témoignages sont bienvenus...

Les cultures nettoyantes

Culture d'engrais verts

Un mélange seigle - vesce semé à l'automne et fauché au printemps suivant, en couvrant le sol, élimine une grande partie des liserons.

De même, les oeillets d'Inde cultivés en engrais verts d'été auraient raison du liseron.

Pommes de terre

Ma culture de pommes de terre nouvelles aura pour effet d'empêcher une grande partie des repousses de liserons...

Ma culture de pommes de terre nouvelles aura pour effet d'empêcher une grande partie des repousses de liserons...

Les pommes de terre ont un effet nettoyant du sol.

Ainsi, cultiver des pommes de terre à la suite d'un engrais vert s'avère être une solution efficace contre le liseron.

Travail à la grelinette

On peut également venir à bout du liseron en travaillant le sol à la grelinette.

Il convient alors de soulever les racines et de les laisser sécher avant de les mettre au compost.

 

Et vous, tolérez-vous le liseron dans votre jardin ? Et sinon, quels moyens utilisez-vous pour l'éliminer ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gilles24 25479 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines