Magazine Culture

LE SOMMEIL DE LEO, BD de Jean-C.DENIS

Par Geybuss

 http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/sommeildeleo.jpg BD - Editions Futuropolis - 94 pages - 16 €

Parution en janvier 2007

L'histoire : Melvin Méricourt est le jeune patron dynamique d'une société de meubles en carton. Bien qu'il s'apprête à signer un gros contrat avec la Finlande, les déboires s'accumulent. Les finances sont dans le rouge et la banque menace de fermer le compte. S'il y a une chose que Melvin déteste, c'est de ne pas être maître de la situation... Un soir, il accepte d'accompagner Anita, sa charmante assistante, et sa copine Sophie au spectacle d'un hypnotiseur, le grand Jirinikof. Il emmène avec lui Léo, un vieux copain de lycée. Et voilà que le fameux Jirinikof choisit Léo pour une petite démonstration. Le mage de music-hall commence son hypnose. Mais il y a comme un problème... Léo, les yeux grands ouverts, reste en état de veille paradoxale !

Tentation : Pourquoi pas

Fournisseur : La bib

étoile2.5

 Mon humble avis : Et bien voici une BD qui quelque part, ne m'a fait ni chaud ni froid. Je l'ai terminée parce que c'est une BD, donc vite lue par définition et que, comme de bien entendu, je voulais connaitre le dénouement. Distrayant donc, mais pas franchement intéressant. On ne sait si c'est du lard ou du cochon. De quoi ? Et bien du sommeil de Léo, qui ne se réveille pas après une séance d'hypnose collective et qui en vient à perturber la vie de quelques personnes prêtes à l'être, et d'autres, pas prêtes du tout. Et bien si cela est du lard, il eut été intéressant que l'auteur approfondisse cette histoire de veille paradoxale pour qu'il ressorte un quelconque apprentissage de cette lecture. Quelques personnages sont caricaturaux, le fameux patron fier imbuvable et plutôt égocentrique, tout comme sa transformation qui n'aide pas l'histoire à sortir des lieux communs. D'autres sont touchants. C'est gentil, c'est mignon, ça se lit, mais ça reste convenu.

Par contre, j'ai aimé les dessins, les couleurs chaudes et comme tamisées.

Sophie a aimé, Lasardine aussi


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Geybuss 1558 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines