Magazine Culture

Demain j'arrête ! - Gilles Legardinier

Par Enviedelivres
(Fleuve Noir, Novembre 2011, 350 p. et Pocket, Avril 2013, 404 p.)Demain j'arrête ! - Gilles LegardinierEnvie de ... résumer :
Au début, c'est à cause de son nom rigolo que Julie s'est intéressée à son nouveau voisin. Mais très vite, il y a eu tout le reste : son charme, son regard, et tout ce qu'il semble cacher...
Parce qu'elle veut tout savoir de Ric, Julie va prendre des risques de plus en plus délirants ...
Envie de ... donner mon avis : 

Un roman au top des meilleures ventes en librairies, une couverture et un titre pour le moins énigmatiques... De quoi attiser ma curiosité ! Le moins que l'on puisse dire, c'est que ma curiosité est carrément satisfaite. Cette comédie est un vrai bonheur. Ce livre fait partie des plus drôles que j'ai lu ces dernières années, aux côtés des romans d'Agnès Abécassis bien sûr (toujours au top !), qui font d'ailleurs l'objet de deux chroniques sur mon blog :
Le Théorème de Cupidon (article pêle-mêle) et Soirée Sushi (oui oui je fais ma propre promo ! Mais l'essentiel c'est de l'assumer, non ?!).
A la base de ce roman à l'humour désopilant, je vous présente Julie. Julie Tournelle, vingt-huit ans, travaille dans la banque (et déteste ça) et vient de se faire plaquer par Didier. Autant dire qu'elle se cherche, tant sur le plan professionnel qu'affectif. Elle se cherche, et elle s'ennuie aussi, peut-être un peu... C'est en partie ce qui explique ce besoin irrépressible d'épier son mystérieux nouveau voisin dont le seul nom "enflamme votre imagination" ! Qui est donc Ricardo Patatras ? Que cache-t-il ? A la fois charmée et intriguée par Ric, Julie va chambouler son quotidien et prendre les risques les plus fous pour tenter de percer le mystère qu'il recèle (si tant est qu'il y ait quelque chose à percer... mais je n'en dirai pas plus).

L'origine du récit de Julie, c'est cette question posée par un inconnu au détour d'une soirée : "Dis moi, Julie, c'est quoi le truc le plus idiot que tu aies fait dans ta vie ?" C'est pour tenter d'y répondre avec un maximum d'honnêteté que Julie décide de nous raconter cette histoire tour à tour drôle et émouvante, où les passages comiques succèdent aux moments plus "profonds". C'est d'ailleurs un aspect qui m'a tout particulièrement plu dans ce roman : au-delà des sourires, parfois même des rires, qu'il suscite, il n'est cependant pas dénué d'un vrai "fond". L'écriture est accessible, sans prétention, et extrêmement vivante. Tout le mérite de l'auteur, c'est de nous faire tour à tour sourire, s'émouvoir et réfléchir. Le choix des mots se distingue par sa simplicité et son authenticité. Ils n'en sont que plus "vrais" et touchants : 


"Je ne sais pas grand-chose mais j'ai au moins compris un truc sur cette terre. Le vrai miracle, ce n'est pas la vie. Elle est partout, grouillante. Le vrai miracle, Julie, c'est l'amour".(de Sophie à Julie, une citation qui me plaît tout particulièrement)
Ce qui m'a vraiment surpris pendant que je lisais le roman, c'est qu'il ait été écrit par un homme (qui plus est par un homme qui s'était jusqu'ici illustré dans le registre du thriller) ! En voilà un pari osé ! Mais le résultat est excellent. L'auteur sonde et manie si bien les rouages de la psychologie féminine, sans tomber dans la caricature (allez, faut bien le reconnaître), que l'on en viendrait presque à oublier que c'est un homme, un vrai, qui se cache derrière la plume. 
Car il faut bien l'admettre, quelle femme n'a jamais élaboré de véritables plans d'action, aussi tordus ou extravagants soient-ils, pour tenter de séduire un homme, de l'approcher, de le connaître ? 
Quelle vraie nana digne de ce nom ne s'est jamais "fait de films" sur ses voisins, collègues, parents, proches amis ? Pour ma part, j'avoue me reconnaître très largement dans cette jeune femme qui imagine facilement les scénarios les plus improbables pour expliquer les comportements, réactions, actes ou paroles des gens. Et c'est justement parce que cette propension à décoder, à analyser, nous est familière, qu'il est franchement drôle d'en devenir le spectateur, l'observateur extérieur, et d'en rire le temps d'un livre. Julie "psychote", et c'est ce qui la rend attachante. Son énergie, sa créativité, ses déboires (!), ses espoirs : autant d'éléments qui vous font penser "c'est un peu moi ça" ! Je me suis moi-même demandé quel était le truc le plus fou que j'avais fait dans ma vie (tout du moins jusqu'à aujourd'hui... !).
Je me dis souvent que personne ne peut affirmer avec certitude qu'il sait de quoi sera fait demain. Un élément qui nous semblait pourtant à première vue insignifiant, un mot, un choix, une direction, etc. peuvent tout changer : "On croit connaître son environnement, pourtant parfois il suffit qu'un détail change et vous ne vous doutez pas que c'est toute votre vie qui va y passer. Et ça, on ne le voit jamais venir". Julie semble d'accord avec moi ! :) 

Pour finir, quelques mots sur les chats, qui reviennent au fil du livre en leitmotiv... La comparaison entre l'approche amoureuse des félins et celle des humains est extrêmement amusante et bien trouvée. Si vous n'avez pas lu le roman, je viens de vous livrer un élément qui rend sa couverture un peu moins insolite. Je ne dirai donc rien au sujet du bonnet péruvien... Bonne lecture !


Envie ... d'un extrait :
"C'est la première fois que je rencontre ce garçon avec un nom rigolo, et je suis telle la souris coincée par la tapette. Maintenant, je comprends les rois, les chevaliers et les saintes qui, dans ce genre de situation, ont juré que s'ils s'en sortaient, ils feraient construire une basilique. Le problème, c'est qu'avec mon compte d'épargne, j'ai seulement les moyens de faire bâtir une niche ou un grand terrier. Mais je promets de le faire".
"Voici la preuve que dans cette vie tout est possible. Gardons-nous des jugements définitifs. Ne disons jamais "jamais". Aimons-nous les uns les autres, mais méfions-nous quand même des chats. Je vais moi aussi devenir un puit d'aphorismes à deux balles, c'est de tradition dans la famille".

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Enviedelivres 173 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines