Magazine Culture

La Chute du monde

Publié le 24 mai 2013 par Tchekfou @Vivien_hoch

Souvent, Itinerarium vous fait découvrir des pépites disséminées dans la vaste toile. Aujourd’hui, avec le blogue « Réflexions d’une jeune fille engagée » de la jeune « De ChateauBriand », ici sur Twitter. 

En longeant les longues rues salubres de la ville, tâchées et incrustées des déviances de l’être humain, salies par l’activité incessante de ces corps sans âmes qui déambulent machinalement, j’ai vu la tristesse de ce monde déchu, de ce monde qui n’a plus de sens. De ce monde qui est laid. Mais qu’avons-nous fait ? Nos Eglises et Cathédrales sont sauvagement détruites[1], nos lieux sacrés profanés par d’infâmes putains proclamant une soi-disant liberté d’expression, nos terres souillées à jamais, notre Patrimoine remplacé[2], nos traditions oubliées, notre culture ignorée et refoulée. Nos Patries ont honte d’elles-mêmes, nos pays de leurs Nations, les Nations de leurs pays.

Les Chrétiens n’ont plus de religion que celle de la laïcité et n’osent pas affirmer leurs identités. Mais enfin, quelle image avez-vous de notre religion pour pouvoir accepter qu’elle soit bafouée, ridiculisée et piétinée ? Quel amour portez-vous sur notre Christ pour pouvoir accepter qu’il soit baigné dans de l’urine[3], enfoui par des excréments[4] ? Qui êtes-vous pour pouvoir accepter que l’on ne puisse plus tendre notre Croix, lire notre Sainte Bible et prier dans la rue?  Chrétiens, Catholiques, comment pouvez-vous accepter que l’on vous insulte, que l’on vous tue pour votre religion[5] ? Comment pouvez-vous accepter une loi qui détruit les fondements de notre société et qui ouvre, sournoisement, la porte donnant sur le chemin de la décadence[6] ?

Je suis désespérée de ces français qui n’ont plus de religion que celle de la consommation, consommation des biens[7], mais aussi consommation et culte des corps[8]. Désespérée de ces jeunes qui n’ont plus d’amour propre et de dignité, d’intelligence et de culture[9]. Je suis désespérée d’observer la Chute de ce monde, son autodestruction. Le monde n’a plus que pour religion le plaisir et le matérialisme.

Je suis profondément attristée par cette société dans laquelle je ne me reconnais pas, par cette jeunesse dans laquelle je ne me reconnais plus, par ces adultes qui détruisent notre enfance[10] et s’accordent le droit de décider de notre avenir, attristée par ces médias qui nous oppressent chaque jour et nous embrigadent, par ces ignobles individus qui considèrent les femmes comme un objet de consommation, par ces femmes qui se masculinisent, par ces hommes qui se féminisent, par ces gouvernements corrompues qui nous mentent, attristée par le relativisme dominant.

Je suis attristée de voir que personne ne réagi devant ce monde qui s’écroule.

Voir sur le blogue directement. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tchekfou 38994 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte