Magazine Beaux Arts

Qu’est-ce qui se cache derrière l’art abstrait ?

Publié le 25 mai 2013 par Dominique Rémond

L’art abstrait: c’est le genre d’art qui provoque en nous le plus d’incertitude, de perplexité, et donc d’angoisse. Ne représenter qu’eux-mêmes, c’est le but des tableaux abstraits de nous laisser seuls avec l’œuvre, nos propres associations, et, si nous y arrivons, nos propres interprétations. Permettant tant de liberté de pensée, l’art abstrait pourrait nous intimider par la façon dont il nous force à explorer notre imaginaire à partir du monde physique familier.

abstrait-2013.jpg
 

Ce mois-ci la Galerie Art ‘Et Miss présente les œuvres de huit peintres abstraits. Les artistes tel que Fabienne Ribeyrolles, Kyoung Hwa Yi, et Ghiglia nous donnent des images où on ressent peut-être des échos des phénomènes naturelles : soit l’équilibre, soit l’harmonie, possiblement aussi l’énergie ou le vide. C’est dans ces œuvres abstraites où on trouve ce que Zao Wou-Ki a décrit quand il a dit, « Peindre, peindre, toujours peindre, encore peindre. Le mieux possible, le vide et le plein, le léger et le dense, le vivant et le souffle. » L’artiste Tsila Goldstein crée des gravures abstraites qui contiennent une pureté et une complexité qui font aussi rappel à la nature. Les tableaux de Joëlle Bernard génèrent des idées au sujet du temps : ses peintures possèdent à la fois un sentiment de mouvement et un sentiment d’immobilité.

 

Quand on regarde des peintures abstraites, on peut évaluer chaque partie de l’œuvre pour ce qu’elle est et séparer les notions préconçues de ce qu’elles doivent représenter. On peut évaluer les couleurs, la composition, les lignes, les formes, et l’organisation de l’espace de chaque tableau, et ressentir l’effet global. Les tableaux en acrylique de Zim, par exemple, sont un travail de couleurs complémentaires et de texture, qui nous expriment les élans émotionnels. Les œuvres de F. Dufour, entres autres, exposent des couleurs riches et contient un fort aspect géométrique aussi. C’est connu que quelque chose si simple qu’une couleur possède de la puissance. Wassily Kandinsky a écrit que la couleur « provoque une vibration psychique. Et son effet psychique superficiel n’est, en somme, que la voie qui lui sert à atteindre l’âme. »

 

L’œuvre abstraite nous laisse sur les émotions sans aucun support concret. Il faut sortir de nos habitudes de compréhension de l’art pour trouver un autre moyen d’apprécier l’art abstrait. On doit sentir, et quelque fois méditer, devant ces tableaux, au lieu de les déchiffrer. Ces tableaux suscitent des questions : comment l’art abstrait extrait-il les émotions ? Quel est le but de l’art abstrait ? Sa fonction ? Et plus généralement, s’il peut ne rien représenter, qu’est-ce que l’art ? L’art abstrait, enfin, devient une réflexion du spectateur tout autre que celle provoque par l’art figuratif, parce que l’importance de l’art abstrait pour chacun varie énormément et dépend tellement du contexte individuel de chacun.

Anna Swenson


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dominique Rémond 463 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte