Magazine Cinéma

Only God Forgives

Par Hallyne

21000216_20130419192202667Thriller Only God Forgives

Danemark

67563699

Film danois, français

Note globale: 10/20

Date de sortie: 22 mai 2013

Réalisateur: Nicolas Winding Refn

Acteurs: Ryan Gosling, Kristin Scott Thomas

Durée: 1h30

Synopsis (Allociné) : À Bangkok, Julian, qui a fui la justice américaine, dirige un club de boxe thaïlandaise servant de couverture à son trafic de drogue.
Sa mère, chef d’une vaste organisation criminelle, débarque des États-Unis afin de rapatrier le corps de son fils préféré, Billy : le frère de Julian vient en effet de se faire tuer pour avoir sauvagement massacré une jeune prostituée. Ivre de rage et de vengeance, elle exige de Julian la tête des meurtriers.
Julian devra alors affronter Chang, un étrange policier à la retraite, adulé par les autres flics …


Ce que j'ai pensé du film: Attention Nicolas Winding Refn réalise un film très spécial! Après "Drive", si vous aviez peur d'une rebelote, et bien pas du tout... Disons le franchement, on est loin du film grand public.

Le cinéaste donne a son oeuvre une esthétique très particulière et confirme son art de manier les ambiances comme parfait scénographe. On ne voit quasiment pas la lumière du jour, les dialogues sont peu nombreux, pour nous plonger dans une atmosphère pesante à souhait: une image rouge épileptique, une BO electrique, des scènes de torture, des crimes, le tout organisé dans une longue fresque d'artifices avec le dynamisme d'une courses de tortues! L'intention est plutôt bonne et audacieuse. "Only God Forgives" est pour sûr un film qui va rester en mémoire. A la fois pour sa lenteur et pour sa violence.

Car au niveau du scénario et du rythme, c'est plus compliqué! L'intérêt de l'histoire est très sommaire, l'intrigue n'est pas très riche et brasse de l'air. De plus, le montage sous forme de longues scènes inutiles installe un certain ennui. L'histoire n'est intéressante que pour le vécu des personnages et leurs douleurs. Le genre d'histoire laborieuse sur le moment, mais qui fait réfléchir à la sortie, sur quel sens lui attribuer.

Côté casting, on retrouve Kristin Scott Thomas dans un rôle peu familier, avec un look de très bon genre^^. Mais déception pour Ryan Gosling, qui franchement ne montre pas une interprétation grandiose... Il dégage l'expression de l'acteur qui se voit en train de jouer.

Un style unique et malsain, à la fois esthétique et de mauvais goût : le genre qui passe ou qui casse.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:     OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:   OOOOO

Action:         OOCOO

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'ambiance oppressante très stylisée
-
pour le sex-appeal de Ryan^^
- pour une oeuvre originale dans sa forme

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- une scène de torture assez insoutenable : un - de 12 ans léger...
- un scénario sans véritable histoire, au rythme pesant
- pour le jeu décevant de Ryan Gosling


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hallyne 664 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines