Magazine Culture

Divers d'été

Par Clementinebeauvais @blueclementine
Juste un petit mot avant de partir en VACANCES oui en VACANCES je pars en VACANCES 
(je me laisse digérer l'information)
...
...
On reprend le service normal.
Donc ces dernières semaines j'ai rendu ma thèse (youplaboumdidamdidoum) et du coup, depuis lors, j'ai droit à une avalanche de questions du genre:
"Alors c'est la belle vie maintenant que t'as rendu ta thèse?""Alors on se la coule douce?""Alors ça fait du bien d'être libérée?"
Et là je pleure et je pleure et je pleure et entre deux sanglots j'explique qu'en réalité j'ai eu quatre fois plus de boulot dans les deux semaines suivant la remise de ma thèse que dans toute ma vie jusqu'à maintenant, puisque j'avais dit à tous ceux qui voulaient que je fasse des trucs pour eux - "Oui oui, no problémo, tinkièt mon pote, no souci, je fais ça dès que j'aurai rendu ma thèse".
Et comme, malgré ma discrétion légendaire sur Facebook et Twitter, il se pourrait que quelques photos de moi-cum-thèse aient filtré (juste quelques-unes) ainsi que quelques billets de blog (oh à peine) et quelques statuts et commentaires (mais pas trop trop), les gens qui m'avaient demandé des trucs se sont tout à coup réveillés, et hello les emails qui disent en substance:
"Hé salut Clem et félicitations pour ta remise de thèse! ça doit être trop le fun et l'éclate chez toi maintenant! et donc tu te souviens quand on avait dit que tu nettoierais mes écuries en détournant deux rivières de leur lit quand t'aurais le temps après avoir remis ta thèse? Alors tu viens demain? Je t'attends biz biz Augi@s".

J'ai donc dû: 
- écrire un article sur le motif du singe dans le folklore et les contes de fées (oui oui, et non non, en effet, ça n'a rien à voir avec mes recherches)
- faire des Corrections Absolument Enormes sur un livre qui va peut-être être publié par *biiiiip* et qui est sur *biiiiip*, faire des Corrections Absolument Enormes sur un projet de série qui va peut-être être publié par *biiiiiip* et qui est sur *biiiiiiip*, commencer à écrire un Enorme Bouquin que je vais publier avec *biiiiiip* et qui est sur *biiiiip*
- et enfin payer ma cotisation à la Charte. Pardon la Charte. C'est mal, je sais. Mais j'espère que tu m'as pardonnée maintenant. On est copines encore?
Donc du coup ça fait deux semaines que c'est absolument le contraire du 100% de marrade quand je dois répondre aux questions bien intentionnées des gens qui s'imaginent que je dors désormais jusqu'à midi, que je roule de mon lit jusqu'au micro-ondes pour me manger un cheeseburger, et que je vais me recoucher illico avec l'intégrale de Friends.
Alors là je sais pas pourquoi je suis partie là-dessus (les dix mille paragraphes précédents) car ça n'a rien à voir avec ce que je voulais dire au départ, qui est la chose suivante:
Les gens sont... ils sont... enfin, je reste polie, mais ils sont parfois... enfin...?
Voilà des petites phrases auxquelles j'ai eu le droit récemment.
Suite à la sortie du premier bouquin de ma série des Sesame Seade, en Anglicheland:
Scène 1: Dramatis personae: Vague connaissance; myself
Vague connaissance: Ah j'ai vu sur Facebook que tu étais publiée? Ca sort quand? Ah! J'ai hâte de lire...

ATTENTION PETIT JEU: complète la phrase!
... hâte de lire quoi, à ton avis, cher lecteur de blog? On pourrait penser, logiquement, suivant les règles de politesse et d'hypocrisie en vigueur, que la réponse est 'le livre'. Non?
Réponse: "J'ai hâte de lire les critiques!"
Je... hein? Les critiques? Tu as hâte de lire les critiques? Donc tu ne vas même pas me faire croire, ne serait-ce que par absolue mauvaise foi, que tu as hâte de lire le livre, mais par contre tu m'informes que tu vas lire les critiques? T'as eu combien à l'épreuve de vie sociale au bac?
Bon, au moins on ne peut pas l'accuser d'hypocrisie.
Scène 2:
Dramatis personae: un ami proche; une vague connaissance; myself.
Ami proche: blablabla Sesame Seade blabla
Vague connaissance: C'est quoi Sesame Seade?
Ami proche: C'est le livre de Clémentine.
Vague connaissance: Ah bon t'as écrit un livre?
Ego (avec le degré approprié de rougissement + tête baissée): Voui voui.
Vague connaissance: Et t'en as vendu combien? 

Alors là quand même ça mérite la palme d'or des 'Et t'en as vendu combien': à peu près à 0,001 seconde après avoir appris l'existence dudit livre.
Ceci m'a mené à formuler une
PETITE THEORIE AVEC EQUATION:
Après trois ans, je suis arrivée à la conclusion que (éditeur et maman/papa non compris) l'intérêt des gens pour le nombre d'exemplaires vendus de ton livre est inversement proportionnel à leur intérêt pour le livre itself. Cette petite équation devrait vous aider à vous repérer:
Nombre de fois où x demande si le livre se vend bien/ combien tu as gagné sur le livre/ etc = - [moins] intérêt pour le livre lui-même 
Exprimé en degrés d'intérêt (DI) où tout nombre inférieur ou égal à -1 DI veut dire "j'en ai strictement rien à foutre".
Donc par exemple, quelqu'un qui te demande trois (3) fois à combien d'exemplaires ton petit dernier s'est vendu en est à -3 DI quant au livre en question, et donc à peu près au niveau du "Ton livre, j'en ai tellement rien à foutre que j'ai aucune idée même de ce dont ça parle et que je m'en tamponne tellement le coquillard que jamais je n'irais déranger Monsieur Google pour me dire de quoi il retourne. Mais sinon t'en as vendu combien?"
Certains, cependant, font du googlage. Autre fabuleux moment de WTF ces derniers temps:
Email de Quelqu'un Que Je Ne Connais Pas: 'Chère Clémentine, ceci pour vous dire que j'ai googlé votre livre et que je ne l'ai pas trouvé sur une plate-forme gratuite. Pourriez-vous m'indiquer où trouver cela s'il vous plaît.'
Mais bien sûr mon pote et tu veux aussi que je vienne te faire un massage des doigts de pied avec ma langue?
Dans la même veine, côté universitaire:
Email de Quelqu'un Que Je Ne Connais Pas: 'Chère Clémentine, je suis en train de faire des recherches sur la littérature jeunesse mais il est difficile de trouver des sources sur ce sujet. J'ai trouvé votre blog et je vois que vous étudiez dans ce domaine. Pourriez-vous m'envoyer 1) une liste d'ouvrages indispensables à lire 2) une synthèse des positions actuelles dans ce domaine 3) votre position personnelle sur la question de l'idéologie et la qualité dans la littérature jeunesse. Je vous citerai bien sûr dans mes recherches. Merci."
Tu me citeras? tain c'est trop gentil!
 
C'est tout ce que j'avais à dire. Il fallait que je partage. Et vous les amis, quelles remarques ou emails délirants avez-vous reçus ces derniers temps?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Clementinebeauvais 5025 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines