Magazine Bd

Le Miracle de la Culture

Par Katchoo86

palme-d-or-2013

En ce jour bien particulier et riche en émotion où l’on a eu droit à une énième manifestation homophobe (qu’il y ai eu 150.000 ou 1000.000 de personnes, après tout peu importe, même le plus petit nombre de manifestants recensés sera beaucoup trop grand pour moi) et une Palme d’Or récompensant une histoire d’amour lesbienne, je me dis une fois de plus que notre salut se situe dans l’art et la culture, comme un dernier rempart contre l’ignorance, la peur, et le mépris de l’autre.
Parce qu’avant d’être un film, La vie d’Adèle était une bande dessinée appelée Le bleu est une couleur chaude, et que bien que cette adaptation se défende d’être revendicative et militante (par la voix même de son réalisateur et de ses actrices) contrairement à l’oeuvre originale, elle arrive à point nommée comme une bouffée d’air pur.
Et je pense que le jury du Festival de Cannes, évidemment touché par la beauté de cette histoire universelle (tout comme les nombreux médias qui ont eu la chance de voir le film) a voulu lancer un message d’espoir, conscient que notre pays malgré ses beaux préceptes de liberté d’égalité et de fraternité, est gangrené par la haine et la persécution des homosexuels, vraisemblablement responsables de tous les maux de notre société telle que la crise, le chômage, et le retard incompréhensible de l’arrivée du printemps.
"Vous allez faire des heureux" a lancé au jury Abdellatif Kechiche, en montant sur la scène du Palais des Festivals. Des heureux certainement, mais bien plus que cela, en étant récompensé de la sorte ce film se voit assurer d’une distribution et d’une publicité qu’il n’aurait jamais eu la chance d’avoir en dehors de la communauté gay et gay friendly. Et par dessus tout c’est une audience supplémentaire que ce film va pouvoir toucher, notamment celle des jeunes homo ou hétéro qui se reconnaîtront ou qui découvriront que d’autres vies existent et bien qu’elles soient différentes, elles ont tout autant de valeur.
A la vue de ce palmarès tant espéré, ce soir j’ai sauté partout comme une adolescente de 17 ans, parce que je sais que ce film sans le vouloir sauvera sûrement des vies, redonnera confiance à une communauté qui s’est tellement sentie salie ces derniers mois, et qui deviendra je l’espère un film culte, un classique au même titre que Brokeback Mountain ou When night is falling. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Katchoo86 982 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine