Magazine Environnement

Réchauffement climatique ? Oh zut mes vacances !

Publié le 28 mai 2013 par Idealmag @idealmag2

La question climatique, on en parle, on s'en soucie, on s'en fiche ?  C'est ça oui ! Un peu tout ça à la fois devant la machine à café !
Mais elle pèse - et pèsera, plus encore, demain - sur la dégradation économique mondiale et les conditions de vie d'une grande partie de la population planétaire menacée d'exode. Dans nos pays développpés de l'hémisphère nord, les variations climatiques se traduisent surtout par des "oh zut mes vacances !" devant le journal météo...  Mais le vrai risque de l'altération climatique, c'est une toute autre affaire.
Les événements climatiques et météorologiques extrêmes constituent la quasi-totalité (98 %) des catastrophes naturelles qui, en 2012, ont conduit au déplacement de 32,4 millions de personnes dans 82 pays, d'après le rapport « Global Estimates 2010 », publié, lundi 13 mai, par l'International Displacement Monitoring Centre (IDMC) et le Norwegian Refugee Council (NRC). L'Asie :  (22,2 millions de déplacés), l'Afrique (8,2 millions), continent américain (1,8 million), l'Inde :  en 2012, a concentré plus du quart de ses déplacements de population. Humainement et socialement, l'augmentation massive des "déplacés climatiques" ou  "écoréfugiés", est une des conséquences les plus graves et les plus coûteuses du réchauffement. Voilà pourquoi les énergies renouvelables sont une priorité absolue.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Idealmag 46330 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte