Magazine Coaching

Le Rêve : Porteur de Sens ou Porteur d’Illusions

Par Domcoachpro

Le Rêve, un mot de plus en plus porteur de Ventes, dans tous les domaines de la communication et du développement personnel.

"Vivez vos rêves", "Ne laissez personne vous prendre vos rêves", "Quel est votre rêve ?".... etc

Bien des propositions alléchantes, séductrices peut-être qui utilisent les raccourcis de notre cerveau, pour nous y plonger directement dans ce rêve qui fait tant rêver.
Qu'en est-il vraiment ?

Bon Jour, que le printemps ensoleillé intérieur soit !

Savez-vous rêver ?
Pour le vérifier, prenez un instant avec vous, respirez profondément, fermez les yeux, et laissez aller librement votre imagination.
Vous êtes en train de rêver, vous avez quitté la réalité du temps présent, vous vous offrez un voyage dans votre idéal intérieur.
C'est comme si vous aviez tout quitté, votre corps est comme une maison vide, vous l'avez déserté un instant.
Ce rêve là, est probablement porteur d'illusions, c'est votre façon de vous nourrir par des belles images intérieures, des projections dans lesquelles le merveilleux se déroule et vous le vivez, comme si c'était vrai, vous avez même des émotions qui vous traversent.
Plus votre rêve est beau, plus vous vous sentez heureux, plus vous savourez cet instant, jusqu'au moment où vous reviendrez dans la réalité de votre vie présente.
Comment est cette réalité ?
Que ressentez-vous ?
Est-ce plus facile de poursuivre vos tâches quotidiennes ou plus difficiles encore ?
Sur quoi repose votre rêve, sur qui ?

Lorsque le rêve est porteur d'illusions, cela signifie que vous fuyez quelque chose qui ne vous convient pas, votre travail du moment, votre conjoint, votre propre corps que vous n'aimez pas, sans prendre en considération cet état de manque sournois, votre manque d'amour du Vivant de vous.
Votre cerveau vous protège de cela. Il travaille vite, et traduit que vous allez vers quelque chose de nouveau, plus agréable.
Il peut facilement vous convaincre qu'il s'agit là d'un objectif à atteindre (démissionner, divorcer, rompre, maigrir, courir etc...), car ce mental va plus vite que votre présence en l'être, et votre fuite en avant devient alors une belle rationalisation, une sorte de rêve éveillé qui va se concrétiser par des actions, et tout un programme qui dépend entièrement de votre bonne volonté et de l'extérieur.
Ce rêve là ne vous apprend pas qui vous êtes, il vous maintient dans la dépendance à l'objet (humain et/ou matériel), et lorsque votre soi-disant objectif de bonheur est atteint, il ne vous comble pas pour autant, car vous vous rêvez déjà autre chose.
Aussi le cycle de la dépendance reprend.
Vous ne connaissez pas encore l'autonomie affective, celle qui vous permet de vivre votre rêve porteur de sens.

Lorsque vous pratiquez le rêve porteur de sens, cela signifie que vous être partenaire avec vous-même. Votre rêve ressemble à un rêve éveillé, mais ce qui est différent, c'est lorsque le retour dans la réalité de l'instant est aussi beau et nourrissant que votre projection, vous savez être ressource pour vous-même, vous prenez soin de vos idéaux tout en étant pleinement lucide sur la progression de cet idéal.
Cet idéal, c'est vous, vous qui avez le pouvoir d'être, le pouvoir de choisir votre vie.
Vos actions ne sont plus gouvernées par votre désir, pulsion souvent impossible à satisfaire puisque ce désir s'appuie sur la dépendance.
Vos actions sont cette fois posées dans l'énergie, dans la sensation vivante, dans la pleine réalité de ce que vous êtes.
Ce qui se passe à l'extérieur n'aura que peu d'influence sur ce que vous construisez de l'intérieur, dans la puissance de votre Être.

rêve quelques notes ..
Vous faîtes confiance à la vie, vous allez avec le courant des choses, l'impatience et l'agitation ont rendez-vous ailleurs, mais pas en vous.
Vous savez vivre au ralenti avec vous, observer, ressentir, sentir, goûter, savourer, respirer en conscience.
Votre rêve porteur de sens agit par votre sensibilité, vous raffinez ce "pétrole brut" du désir, en une essence profonde qui est la vôtre.
Vous apprenez à jouer sur la gamme des possibles, conscient que ce clavier possède plusieurs octaves, qui peut aller de l'agréable au déplaisant. C'est vous qui définissez la note que vous aimez, votre unisson intérieur.
Vous devenez progressivement le créateur conscient de votre expérience de vie.
Votre corps physique est votre maison, vous l'aimez, le respectez, et vous co-créez avec cette intelligence universelle.
Plus vous intensifiez votre présence à vivre vos sens, vivre ce que vous êtes en votre essence naturelle, cette sensualité qui s'exprime par la peau, les yeux, le nez, le palais, les oreilles, le coeur, le senti, le ressenti, plus vous débranchez le mental de vos croyances qui entretient le ronde sans fin de vos désirs matériels, et le rêve porteur d'illusions.

La présence dans l'instant, présence silencieuse, à l'écoute totale de l'environnement par vos sens, tout en étant pleinement centré, à sentir cette densité de votre être fusionné avec votre corps humain vous permet de vivre votre rêve chamanique.
Ce rêve ne s'apparente pas aux chimères, aux désirs, aux illusions, ce rêve là vous apprend à participer du rêve universel de la vie, déployée dans cette infinitude de forme, le Vivant.
La terre-Mère nous apprend à développer notre sensibilité, notre sensualité, elle nous transmet son savoir de la création par l'Esprit.
Nul besoin de rituel, de costumes, de légendes, de titres, pour se connecter à Soi.
Ce Soi, l'Être, est pour un certain nombre de mouvements, d'expériences, un total inconnu. C'est la dépendance du mental, le besoin de contrôle par la possession extérieure, jusqu'à l'instant subtil, ce choix conscient de rencontrer ce virtuose de la vie, qui compose avec la musique des ondes, des couleurs, des parfums, des saveurs, des formes, dans la douceur, la tendresse, le raffinement, le subtil, le délicat.
Ce choix renouvelé dans la présence à soi permet de vivre ce rêve magnifique porteur de sens.

La palette de création est alors très grande, et cette création va dans le respect de ce qui est, du Vivant.
Il n'est plus d'attachement à la chose, à l'objet, à l'autre pour satisfaire un désir, il est alors la pleine réalisation des besoins véritables de l'être.
Le bonheur d'être va se peindre de lui-même, de toutes sortes de couleurs, et l'original de l’œuvre reste en permanence avec vous, vous l'artiste de tous les talents.

Rien, ni personne ne peut vous prendre ou vous enlevez le meilleur de vous-même.
Il est donc inutile d'avoir peur, ce rêve porteur de sens ne vous quitte pas, il vit dans votre cœur.
Et même si les mouvements de la vie vous arrachent vos possessions matérielles, alors une fois le chagrin passé, simple expression de la vie sensible, vous redécouvrez la paix en l'Être, cette quiétude en laquelle vous vous sentez soutenu de l'intérieur, prêt à renouveler l'expérience de la création.

Simplement, vous êtes....

Le coaching de l'Être vous mène à la rencontre de vous, à la rencontre de l'inconnu de vous, cet inconnu qui sait, au delà de toutes croyances, de tous conditionnements, comment créer ce bonheur autonome, en matérialisant le plus beau de vos rêves, celui de votre réalisation intérieure, visible à l'extérieur dans votre rayonnement en l'instant.

Alors, quel rêveur, rêveuse, êtes-vous ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Domcoachpro 81 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines