Magazine Expos & Musées

La Berlinische Galerie et le musée juif de Berlin

Publié le 24 octobre 2013 par Leblogdelise

J’ai commencé ma journée par la visite de l’exposition Wien Berlin: Kunst zweier Metropolen. Von Schiele bis Grosz (Vienne Berlin : deux métropoles artistiques. De Schiele à Grosz) dont c’était le premier jour à la Berlinische Galerie.

L’entrée de la Berlinische Galerie est incluse dans le Museum Pass ; le billet (normalement à 10 €) permet tout autant d’accéder aux expositions temporaires que permanentes. Il existe une application iOS, que je viens de découvrir en écrivant cet article !

Avant d’accéder à l’exposition Berlin Vienne, on traverse une salle consacrée à Franz Ackermann

L’exposition Wien Berlin: Kunst zweier Metropolen. Von Schiele bis Grosz

L’exposition Vienne Berlin présente les oeuvres des artistes du premier tiers du 20ème siècle. Elle met en avant les ressemblances et les différences de points de vue entre les artistes allemands et autrichiens, de la même façon que sont représentés ces mêmes similitudes et différences entre les sociétés allemande et autrichienne.

La Sécession à Vienne date de 1897 et à Berlin de 1898, avec des artistes tel que Max Liebermann à Berlin, qui se séparèrent des impressionnistes et réalistes français. Au contraire, la Sécession viennoise, avec des artistes comme Gustav Klimt ou Koloman Moser, essayèrent de réunir la peinture, la sculpture, l’architecture, la mode et l’artisanat, dans ce qui s’appela le Still Kunst (l’art tranquille).

Sont exposées également des photos d’époque, témoignant de la misère, de la famine du prolétariat viennois.

La représentation des Berlinois et des Viennois est très différente pendant et après la première guerre mondiale. Les premiers peignent de façon très colorée, alors que les seconds utilisent la symbolique chrétienne, pendant les conflits sociaux et les événements révolutionnaires après 1918. Les eaux-fortes d’Otto Dix représentant les soldats et les horreurs de la première guerre mondiale sont saisissantes.

Une des dernières salles expose des oeuvres mettant en parallèle les dadaïstes berlinois et les cinétiques viennois. Mes connaissances dans ce domaine sont très limitées ! mais les peintures cinétiques me parlent plus que celles du mouvement dadaïste !

Les salles d’exposition permanente à la Berlinische Galerie

Après avoir vu cette exposition, je suis montée à l’étage où se trouvent les collections permanentes : L’art à Berlin, de 1945 à aujourd’hui.

La Berlinische Galerie rassemble à Berlin différents objets d’art depuis 1870. Actuellement, elle met l’accent sur les collections dans les domaines de la peinture, du dessin, de la photographie et de l’architecture, depuis la fin de la seconde guerre mondiale jusqu’à aujourd’hui.

En 1945, à la fin de la guerre, Berlin était en ruines et en cendres. Durant le nazisme, les artistes ont subi les conséquences de la situation comme le reste de la population. Lentement, ils réagirent et représentèrent la réalité dans le Berlin d’après guerre, chacun avec sa sensibilité. Une des dernières salles est consacrée aux victimes de la seconde guerre mondiale, jeunes allemands et juifs.

Quelques oeuvres des collections permanentes :

[Diaporama]DSC02470_1DSC02473_1DSC02475DSC02477DSC02481_1DSC02483_1DSC02488_1DSC02493_1DSC02495_1DSC02496_1

Ce que j’apprécie dans les musées berlinois, contrairement aux musées parisiens, c’est le fait que la plupart des visiteurs vous contournent lorsque vous êtes en train de regarder une oeuvre ! Le personnel des musées est également très accueillant et conseillent chaleureusement en répondant à toute question.

Entre la Berlinische Galerie et le musée juif

[Diaporama]DSC02502DSC02508DSC02511

Le musée juif et l’exposition Un temps pour chaque chose

J’étais allée au Jüdisches Museum, il y deux ans. Je ne suis donc pas retournée dans les salles d’exposition permanente, je n’ai vu que l’exposition Rituels contre l’oubli, Un temps pour chaque chose.

A l’entrée de l’exposition, un panneau reprenant un des livres de l’Ecclésiaste, explique qu’il existe un temps pour tout, pour chaque chose de la vie ; ces mots me mettent mal à l’aise, cette citation se terminant en effet par l’idée qu’il y a « un temps pour la guerre, et un temps pour la paix », comme si la guerre était une chose naturelle au même titre que la naissance, la mort, les larmes, le rire…

Des photos sur un mur entier de l’exposition rappelle les violences sexuelles subies par les femmes dans les camps de concentration. Ces photos sont accompagnées de textes, qui seuls éclairent le ressenti de ces femmes, les photos étant floues et peu explicites.

Au centre de l’exposition sont présentés divers objets utilisés dans les rites de la religion juive.

[Diaporama]DSC02515DSC02516DSC02520DSC02520aDSC02521_1DSC02526DSC02529DSC02537

J’ai pris un en-cas dans le café du musée. Contrairement aux autres lieux où je me suis restaurée, celui-ci est assez cher, et les plats ne sont pas particulièrement savoureux !

Dans les rues de Berlin

J’ai terminé la journée par une balade dans les rues de Berlin. Les espaces verts sont nombreux dans cette ville ; les parcs sont parés de belles couleurs d’automne.

[Diaporama]DSC02546DSC02549_1DSC02552_1DSC02560DSC02563DSC02569DSC02573_1DSC02579DSC02584_1DSC02586_1DSC02593_1DSC02599_1DSC02636


Ecrit par Lise - Site


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Netflix ou comment se désabonner ?

    CLCV a indiqué avoir assigné en justice le service de vidéo en ligne Netflix, dont le siège est basé au Luxembourg, pour non respect du "droit français du... Lire la suite

    Le 24 novembre 2014 par   Next51
    HIGH TECH
  • Test : Sunset Overdrive

    Insomniac Games ça vous parle ? Non ? Spyro, Ratchet Clank ? Le studio, qui jusque-là soutenait la marque PlayStation, passe à la concurrence pour donner libr... Lire la suite

    Le 24 novembre 2014 par   Roughlyseen
    HIGH TECH
  • J’ai joué 20 minutes à … Wakfu

    Mais attendez ? .. On parle bien de Wakfu, le jeu développé par Ankama ? Le Wakfu qui est venu compléter Dofus il y’a déjà plus de 7 ans (pour sa version beta... Lire la suite

    Le 24 novembre 2014 par   Littlebigyoda
    HIGH TECH
  • Avant de m'élancer. Via Francigena nel Sud

    Me voici à Orly. Ce matin, trop tôt, j'ai pris un train dans la nuit pour rejoindre l'aéroport parisien. J'ai l'impression, ces derniers temps, d'y passer bien... Lire la suite

    Le 24 novembre 2014 par   Sylvainbazin
    SPORT, VOYAGES
  • Mon Cityguide de Londres

    Voici enfin le récit de mon récent périple londonien à travers lequel je vous donne toutes mes nouvelles bonnes adresses ; nouvelles puisque je vais une fois pa... Lire la suite

    Le 23 novembre 2014 par   Ladenicheuse
    JOURNAL INTIME, PHOTOS, TALENTS, VOYAGES
  • Immersion dans le « vrai Bali » : Tabanan et traditions balinaises

    La folie de Kuta, j’ai donné cette dernière semaine ! Bienvenue fut cette journée dans la régence reculée à l’ouest de Bali : Tabanan, une première moi. Levée... Lire la suite

    Le 23 novembre 2014 par   Balisolo
    JOURNAL INTIME, PHOTOS, VOYAGES
  • Notre seconde randonnée

    Parce qu'on a aimé la première Parce qu'il y a tellement d'endroits magnifiques à découvrir ici Parce que ça fait du bien... Lire la suite

    Le 23 novembre 2014 par   123 Zoleil
    JOURNAL INTIME, VOYAGES

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Leblogdelise 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte