Magazine Culture

Paul Gadenne

Par Florence Trocmé

Toutes les heures où l'on attend ce qui ne doit pas venir, les chemins sans issue, les voyages sans but, les routes désertes, les jours de pluie, les petites rues de province où personne ne passe, les heures de panne, les journées de maladie, en un mot toutes les circonstances où il n'y a rien à faire, où il faut nécessairement s'arrêter et se croiser les bras, toutes les journées de notre vie que le sort a marquées de grands disques rouges, ces journées-là peuvent être pour nous les plus fécondes ; et je ne craindrai pas de dire que le monde appartient à qui sait se tenir immobile. (extrait d’un discours de Paul Gadenne à lire ici)

Paul Gadenne est né le 4 avril 1907 à Armentières, dans le Nord.
Il quitte sa ville natale en 1914. Il séjourne alors à Paris où il fait ses études au Lycée Louis-le-Grand et commence à écrire dès 1924. Il passe l’agrégation de Lettres classiques et enseigne quelque temps mais les soins liés à sa tuberculose l’obligent à s’arrêter pour un traitement en sanatorium. Il ne cesse d’écrire, des nouvelles, des romans, des poèmes, des essais et tient régulièrement ses Carnets dont deux sont publiés : “Le rescapé” et “La rupture”. Il s’installe ensuite, à partir de 1940, dans le Sud-Ouest, entre Bayonne et Cambo.
Paul Gadenne meurt le 1er mai 1956.

Bibliographie (extraits) de Paul Gadenne
Romans
Siloé, (1941) éd. du Seuil, coll. "Points roman", 1983
Le Vent noir, (1947) éd. du Seuil, 1983
La Rue profonde , (1948) , suivi de Poème à trois personnages (première version du roman), Le Dilettante, 1995
L'Avenue, (1949), Gallimard, 1984
La Plage de Scheveningen, (1952), Gallimard, coll. "L'imaginaire", 1983
L'Invitation chez les Stirl, (1955), Gallimard, coll."Folio", 1983
Les Hauts-Quartiers, (1973), éd. du Seuil, coll. "Points roman", 1991
Nouvelles, récits, théâtre et poèmes
Baleine, Actes Sud, 1982
Bal à Espelette, Lettres trouvées, Actes Sud, 1986
Scènes dans le château, intégrale des nouvelles, Actes Sud, 1986
Le jour que voici, Séquences, 1987
Le guide du voyageur, Séquences, 1986
Michel Kohlaas, in La Rue profonde, Carnets Paul Gadenne, n°6, mai 1987, p.21-128
La petite ourse, poésies complètes, Carnets La Rue profonde, n°3, septembre 1985

Contribution de Sophie Balso

un site dédié à Paul Gadenne
la notice de Wikipédia
Paul Gadenne l’oublié, sur le site Stalker (où l’on peut lire cet autre article sur Gadenne)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Paul-Jean Toulet

    « Toulet, too late. ». Toulet aimait mettre en valeur cette homophonie rattachant son nom prononcé à l’occitane (qui fait sonner le t final) à un "trop tard"... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Paul Badin

    est né en 1943 en Anjou où il réside. Ex-professeur de lettres, ex-coordonnateur lecture-écriture à la Mission d’Action Culturelle du Rectorat de Nantes... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Paul Badin

    cette lumière soleil citron tranché net, ourlet de givre et l’ample lame bleue, coulure d’acier, pure indifférence coups de foudre, orages globalisent ici... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Paul Eluard

    Première du monde à Pablo Picasso Captive de la plaine, agonisante folle, La lumière sur toi se cache, vois le ciel : Il a fermé les yeux pour s’en prendre à to... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Paul Eluard

    Eugène Émile Paul Grindel naît le 14 décembre 1895 à Saint-Denis. En 1908 ses parents s’installent à Paris, rue Louis-Blanc. Il passe son brevet en 1912 et, en... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Paul Claudel

    naît le 6 août 1868 à Villeneuve-sur-Fère, en Tardenois. Son père, receveur de l’enregistrement, est nommé à Bar-le-Duc en 1870 et Paul entre au lycée de la... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Paul Claudel

    Le point Je m’arrête : il y a un point à ma promenade comme à une phrase que l’on a finie. C’est le titre d’une tombe à mes pieds, à ce détour où le chemin... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 14972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines