Magazine Insolite

Chiens et magie (2ème partie)

Publié le 02 avril 2014 par Didier Vincent

La première partie

Le chien, avant la vision, c'est d'abord un odorat. Il y voit mal mais son nez est infaillible. Donc, quand on escamote un objet sous son naseau, il ne s'en aperçoit pas. On peut faire la même chose avec un bébé qui a un champ visuel rétréci par rapport à un adulte. Facile à bluffer. Le chien sait bien que l'objet a disparu, le seul problème étant que son odeur persiste. L'objet est donc là et pas là en même temps. D'où le désarroi causé par cette dissonance cognitive entre sa vue et son odorat.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10040 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine