Magazine Culture

La propriété intellectuelle des « Titres » des modules de formation

Publié le 02 avril 2014 par Faresb
La propriété intellectuelle des « Titres » des modules de formationUne question qui se pose : est ce que la propriété intellectuelle d’un module de formation est importante pour vous ? Personnellement, je considère que le titre du module, son contenu, les diapositives et tous les documents du module est la propriété personnelle du formateur concepteur. Pourquoi je le considère comme cela ? Voilà l’explication :
Commençons par le titre du module : un formateur concepteur fournit certainement un effort énorme en créant un module de formation. Mais, créer un titre innovant et attractif est encore plus difficile. C’est un brainstorming individuel pour trouver un titre qui accroche, vendeur et qui n’a jamais été utilisé auparavant. C’est comme un écrivain qui développe le contenu d’un ouvrage en quelques mois ou peut être  quelques années de sa vie mais entre temps il pense au titre. Il peut le changer plusieurs fois le long du parcours pour aboutir enfin à un titre final. A la JCI, rares sont les formateurs concepteurs qui ont atteint les grades NG, IG ou ITF après avoir conçu et déposé leurs modules de formations à JCI Training. Ceci était dans l’ancien régime, n’empêche beaucoup d’entre eux continuent à travailler dur pour concevoir de nouveaux modules innovants et impactant. Mes mentors m’ont appris quelques étiquettes pour pouvoir se retrouver dans ce monde de formation. Personnellement, je n’ose pas demander les modules des autres formateurs sauf s’ils déclarent officiellement que ces modules sont publics et libres. C'est-à-dire n’importe quel formateur pourrait utiliser les diapositives et les documents en toute liberté tout en conservant le « copyright » en citant le formateur concepteur. Par contre, pour un formateur, généralement un ou deux modules uniquement de sa bibliothèque personnelle sont libres mais les autres ne le sont pas. Je n’ose pas le demander parce que je  connais  le travail énorme qu’il y a derrière pour pouvoir donner naissance à un module correct et cohérent sur le plan apprentissage. Enfin, c’est comme désarmer un guerrier. N’oubliant pas que 2013 était  l’année de la propriété intellectuelle. Enfin, je dirai que le plagiat ne mène à rien ! Se lancer dans ce circuit avec telles pratiques donnera naissance à un formateur « imitation » et l’auditoire distingue bel et bien entre le vrai et le faux.  
PS : J’écris cet article parce que je viens de découvrir qu’on utilise un titre de mes formations sans mon accord personnel. Je suis très triste et déçu de voir ce genre de pratique. Je sais très bien que je n’ai aucun pouvoir de changer les choses mais je considère ceci comme un sujet très délicat sur le plan éthique et respect de l’effort de l’autre. 
Copyright Fares BEN SOUILAH 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Faresb 237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte