Magazine Bd & dessins

LIVE REPORT : 7Weeks / Loading Data / Water Pipe Cult @ MJC Picaud – Cannes (29/03/2014)

Publié le 03 avril 2014 par Vargasama
7Weeks 03

Quand la MJC Picaud décide de programmer une soirée stoner au sein de son Underground Festival, on peut dire qu’elle le fait plutôt bien. En effet, les trois groupes présents ce soir sont pour le moins aguerris et surtout tous issus de la même veine, à savoir l’amour des riffs gras, lourds et bien sûr l’amour de la sueur.

La soirée commence par les locaux de l’étape, Water Pipe Cult. Sous leurs faux airs de Mars Volta, les membres du groupe décident de mettre les choses au point dès le début du concert et annoncent clairement la couleur : la soirée va être chaude et bruyante. Même si le son n’était pas spécialement au rendez-vous (le stoner n’est pas non plus qu’un amas de basses fréquences), l’énergie du groupe n’a aucun mal à se propager à travers la salle. Les compos sont efficaces, le set maîtrisé jusqu’au bout des ongles, bref, la prestation est sans faille.

Une mise en bouche de qualité donc, un bien bon échauffement à ce qui nous attend par la suite.

Et c’est muni d’une voix roque comme rarement nous avons eu l’occasion d’en entendre que Loading Data lance les hostilités. La musique, bien que très proche de ce que nous avons l’habitude d’entendre avec les Queens Of The Stone Age, met le public en ébullition. Le son quant à lui prend une toute autre ampleur et les riffs surgissent des amplis. Ajoutez y un groove certain dans les compositions et vous aurez la recette d’un show réussi.

Il est maintenant temps de me préparer à voir le groupe pour lequel je suis venu. Après avoir eu la chance de pouvoir les découvrir sur scène grâce à leur tournée « ciné-concert » avec « Dead of Night », j’avais donc hâte de voir ce que le groupe donnait sur scène. C’est avec stupeur et surprise que je découvre que la salle s’est malheureusement vidée. N’allez pas penser que la salle était vide, mais une partie des spectateurs avait décidé de quitter les lieux. Syndrome du dernier métro dans une ville qui n’en a pas, ou simplement un public qui pense que les potes qui ouvrent le concert sont plus importants et meilleurs que la tête d’affiche ? Peu importe, comme dit l’adage, « les absents ont toujours tord » et cela s’est encore une fois vérifié. Après avoir tourné dans toute l’Europe, enchaîné les festivals les plus prestigieux (comme le Hellfest), 7Weeks est de retour à Cannes pour conclure cette soirée dite « stoner ». Pas le temps de laisser nos tympans se préparer, le déferlement de puissance est immédiat. Gros son, lumières travaillées à la perfection, le show de 7Weeks est quasi parfait. Les meilleurs titres de leurs albums s’enchaînent et scotchent le public. Pas besoin de réfléchir bien longtemps pour se rendre compte que nous avons devant nous un groupe rodé, talentueux et surtout très bon. Que ce soient les riffs, les mises en place, l’énergie du groupe, tout est bon ! L’intensité est au maximum et les sourires sur les visages en sont la preuve. Et quand de grands messieurs barbus et tatoués sourient, c’est que le groupe en face assure.

C’est avec un rappel à 180bpm de moyenne que le concert se termine.

Pas de doute, 7Weeks vient de prouver que le groupe fait maintenant parti des valeurs sûre de stoner français. Chose étrange à dire quand la plupart des groupes référence du genre se trouvent de l’autre côté de l’océan. Soyons chauvins, ne nous gâchons pas le plaisir.

Merci 7Weeks !

Loading Data 01
Loading Data 02
Loading Data 03
Loading Data 04
Loading Data 05

7Weeks 01
7Weeks 02
7Weeks 03
7Weeks 04
7Weeks 05

7Weeks 06
7Weeks 07
7Weeks 08

Crédits Photos : MJC Picaud

7weekslive reportloading datamjc picaudmusiqueslidestonerwater pipe cult

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vargasama 4828 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog