Magazine Beaux Arts

Gainsbourg et la musique classique

Publié le 05 avril 2014 par Sheumas
La musique classique occupe une place importante dans l'oeuvre de Serge, et de la même façon que les écrivains ont imprégné ses textes, les airs classiques inondent de nombreuses mélodie. Et c'est un bonheur de circuler des uns aux autres. C'est ce que le conservatoire de La Rochelle propose mercredi prochain. J'aurai l'occasion de tenir un stand pour présenter "ma Rue de Verneuil". Le classique y tient également sa place, témoin cet extrait de l'épilogue :
"Elle eut envie de mettre un CD. Brahms, symphonie n°3 en fa majeur... « Baby alone in Babylone ». Elle se leva. Ses jambes en coton... Ambiance veloutée, mélancolique. Se dirigea vers la fenêtre. Un beau clair de lune s’était levé, un clair de lune argenté comme dans les films d’amour ou les contes des mille et une nuits. L’ambulance passa finalement en hurlant sur le boulevard tout proche. « C’est le Sunset Boulevard qui serpente dans le noir »... Un groupe de jeunes filles de son immeuble stationnait en bas. Le timbre de leurs voix grêles montait dans l’air léger. Elles s’amusaient beaucoup, insouciantes, frivoles, un peu éméchées sans doute. Judith pouvait distinguer leurs visages."
Gainsbourg et la musique classique

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sheumas 243 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog