Magazine Info Locale

François-Xavier Priollaud, nouveau maire de Louviers, offre un poste de conseiller délégué à l'opposition de gauche

Publié le 06 avril 2014 par Gezale

François-Xavier Priollaud, nouveau maire de Louviers, offre un poste de conseiller délégué à l'opposition de gauche

La nouvelle municipalité de Louviers présidée par François-Xavier Priollaud. (photo JCH)

Passé le coup de tonnerre de dimanche dernier, le 3e tour des élections municipales aurait dû se dérouler selon les règles et la tradition républicaine. Les règles ? Il appartient au maire sortant de procéder à l’installation du nouveau conseil municipal. La tradition républicaine ? Le dimanche qui suit l’élection est la fête des vainqueurs pas l’occasion de refaire le match. Patrice Yung, doyen d’âge aurait pu, aurait dû dire ce qu’il avait à dire de l’action passée. Au lieu de cela, Franck Martin s’est présenté comme la victime de Hollande et de la vague bleue (ce qui n’est pas totalement faux) mais à aucun moment, il ne s’est interrogé sur ses erreurs et ses fautes voire sur son positionnement politique à géométrie variable. S’il a perdu l’élection et sa liste avec lui, ce n’est en rien sa culpabilité ! Lui, il a fait tout bien : une situation financière excellente et saine, des équipements nombreux, de l’animation en veux-tu en voilà, une démocratie irréprochable…ce qui a suscité quelques murmures dans la salle du conseil pleine à craquer. Franck Martin aurait dû accepter — même si c’est difficile — de comprendre que ce n’était pas son jour. Et attendre les semaines à venir pour rappeler les conditions de l’élection de la liste « sans étiquette » dont on verra à l’usage qu’il ne s’agit que d’un leurre.

François-Xavier Priollaud, nouveau maire de Louviers, offre un poste de conseiller délégué à l'opposition de gauche

Il y avait la foule des grands jours ce matin dans la salle Pierre Mendès France. (photo JCH

Il faut croire que l’événement dépassait les frontières locales puisque les trois sénateurs (Poniatowski, Bourdin et Maurey UMP-UDI) étaient présents ainsi que Bernard Leroy, maire du Vaudreuil, venu respirer le nouvel air lovérien plus agréable à ses bronches. Mme Duranton, responsable de l’UMP dans l’Eure, était présente pour soutenir celui qu’elle voit comme le nouvel homme fort de la…circonscription de Louviers. Car de cette municipale va éclore un nouveau papillon du nom de François-Xavier Priollaud, bien plus consensuel dans ses paroles que son prédécesseur, vu comme celui qui, à droite, peut vaincre le signe indien : les défaites successives aux législatives depuis 1997, année de la célèbre dissolution. Sur le marché, hier, accompagné d’Anne Terlez, le pas encore maire serrait poignée de main sur poignée de main, saluait monsieur, souriait à madame, voilà un homme qui a tout compris de la manière de s’implanter. Ceux qui le sous-estimaient vont s’apercevront de leur erreur.

François-Xavier Priollaud, nouveau maire de Louviers, offre un poste de conseiller délégué à l'opposition de gauche

Les sénateurs de droite étaient présents. (JCH)

François-Xavier Priollaud, nouveau maire de Louviers, offre un poste de conseiller délégué à l'opposition de gauche

Le nouveau maire signe le PV d'installation. (photo JCH)

Une fois élu, le maire prononça un discours convenu dont je retiens tout de même un élément important : il offrira une place de conseiller délégué à sa principale opposition, celle de gauche. S’il n’a pas précisé la nature de cette délégation, il s’agit d’un geste fort que l’opposition aurait bien tort de ne pas saisir si telle est son idée, ce que j’ignore. La pire des politiques est celle de la chaise vide. Sans compromission, un élu de gauche digne de ce nom doit pouvoir, non seulement être informé des projets de la majorité mais dire aussi si ces projets conviennent à notre ville et à ses habitants. Le fait que dès mardi, M. Priollaud ait l’intention de prendre à bas le corps le lamentable fonctionnement actuel de la patinoire et de dresser l’état (délabré) de plusieurs locaux communaux pour y remédier indique une volonté de coller au plus près du terrain. La présence de tous ces responsables de droite soulève tout de même une question : la gestion de M. Priollaud et de sa majorité s’inscrira-t-elle dans le corpus idéologique d’un Copé, celui d’un Fillon, celui d’un Bruno Le Maire qui a eu le toupet de parler de grand chelem  dans l’Eure, obtenu grâce à lui et sa volonté de renouvellement ! Il lui faudra à l'avenir être plus modeste. Quand l’électorat socialiste et celui de gauche décideront, si besoin, de fréquenter à nouveau les bureaux de vote, un certain équilibre sera rétabli. Didier Juhel, nouvel élu sur la liste Priollaud, sait bien qu’après le flux, le reflux guette. C’est la loi démocratique de l’alternance même si celle-ci bénéficie cette fois à…« Louviers alternative. »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 6433 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine